VLAN


VLAN est un acronyme dérivé d’une expression anglaise: Virtual LAN. Cette expression, d’autre part, se réfère à un acronyme parce que LAN signifie Local Area Network. De cette façon, nous pouvons affirmer que l’idée de VLAN se réfère à un réseau local (ce que nous appelons LAN) de caractère virtuel. Il s’agit d’un concept utilisé dans le domaine de l’informatique pour désigner le développement de réseaux logiques liés à un réseau physique unique. Cela signifie que différents VLAN peuvent être configurés sur le même réseau physique.

L’utilité des VLAN réside dans la possibilité de séparer les segments logiques qui constituent un LAN et qui n’ont pas besoin d’échanger des informations entre eux par le biais du réseau local. Cette caractéristique contribue à une gestion plus efficace du réseau physique. Plus précisément, un VLAN peut être constitué de deux réseaux informatiques (ordinateurs) qui sont physiquement connectés à différents segments d’un réseau local, mais qui agissent néanmoins comme s’ils étaient connectés au même port. Comme la configuration du VLAN se fait par le biais du matériel, le réseau virtuel a une grande stabilité et une grande force.

Le fait que les VLAN sont devenus un élément fondamental de notre société à différents niveaux est dû au fait qu’ils apportent une longue liste d’avantages.

En particulier, parmi les avantages les plus significatifs, on peut souligner les suivants: -Il est considéré qu’ils contribuent à réduire la transmission du trafic sur le réseau. De la même manière, nous ne devons pas oublier qu’ils améliorent et augmentent considérablement ce qu’est la sécurité. Cela est dû, entre autres, au fait que l’information avec laquelle nous travaillons est « encapsulée ». Il ne faut évidemment pas oublier qu’ils permettent une plus grande flexibilité en termes de changements de réseau et d’administration.

En outre, il est établi que l’utilisation des VLAN est un moyen de réaliser des économies significatives, car ils réduisent les coûts lors des mises à jour et de l’utilisation de la bande passante. De meilleures performances, une plus grande efficacité et des domaines de diffusion encore plus petits sont d’autres avantages qui se distinguent des réseaux locaux susmentionnés. Il existe plusieurs façons de configurer un VLAN. Les VLAN de couche 1 sont ceux développés à partir des ports.

Les VLAN de la couche 2, par contre, sont créés en attribuant des adresses MAC ou par classe de protocole. Il existe également des VLAN de niveau 3, qui impliquent la création de sous-réseaux virtuels, et des VLAN de niveau supérieur (un VLAN par application). En plus de toutes les informations que nous avons données, il est important de bien comprendre que les VLAN peuvent également être classés en deux groupes principaux: – les VLAN dynamiques.

De ces derniers nous pouvons dire qu’ils ont la particularité que dans les mêmes ce qui est l’assignation est faite sur la base de ce qui sont des progiciels. VLAN statiques. Ces autres sont basés sur ce que sont les ports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *