Virtuel


Du latin virtus (« force » ou « vertu »), virtuel est un adjectif qui, dans son sens originel, renvoie à ce qui a la vertu de produire un effet, même s’il ne le produit pas à partir du présent. Le concept, cependant, est actuellement associé à ce qui a l’existence apparente, par opposition à ce qui est réel ou physique.

Ce terme est très courant dans le domaine de l’informatique et de la technologie pour désigner la réalité construite à l’aide de systèmes ou de formats numériques.

La réalité virtuelle est connue comme le système technologique qui permet à l’utilisateur d’avoir la sensation d’être immergé dans un monde différent du monde réel. Cette illusion est produite grâce aux modèles créés par un ordinateur que l’utilisateur contemple à travers un casque spécial.

Bien que la réalité virtuelle soit née pour être appliquée dans les jeux vidéo, elle est aujourd’hui utile dans des domaines tels que la médecine et les transports.

La réalité virtuelle n’ a pas d’origine bien définie, probablement parce que c’est la convergence de diverses idées et découvertes qui a eu lieu depuis le milieu du XIXe siècle, bien avant l’existence des ordinateurs que nous connaissons et utilisons aujourd’hui. Voici quelques jalons marquants des deux derniers siècles, qui représentent certainement des points indispensables sur le chemin de cette technologie fascinante: + 1838: Charles Wheatstone, inventeur de Grande-Bretagne, a créé le premier stéréoscope, un appareil capable de reproduire des images statiques en trois dimensions.

C’était un système qui ressemblait à une paire de lunettes, dans lequel deux photographies de la même scène ont été placées, chacune prise sous un angle différent, pour simuler la vision de l’œil humain.

1929: pour la première fois dans l’histoire, il est possible de former virtuellement les futurs pilotes des forces armées américaines, grâce à la création d’un simulateur de vol. Il s’appelait Link Trainer (bien qu’il était aussi connu sous le nom de Blue Box) et il était absolument mécanique. Années 1930: Comme lors de l’invention précédente, les premiers simulateurs mécaniques ont été créés en Amérique pour l’étude des crues de barrages et de rivières. 1945: en utilisant le premier ordinateur à technologie électronique, connu sous le nom d’ENIAC, il est possible de simuler pour la première fois la trajectoire des projectiles. Cela a ensuite été appliqué au projet de Manhattan pour simuler des explosions.

1958: Philco développe un casque de réalité virtuelle, qui traduit les mouvements de l’utilisateur.

1965: un article journalistique intitulé « The Ultimate Display » d’Ivan Sutherland décrit la réalité virtuelle comme un concept, mais sans utiliser le terme lui-même. 1967: Création de la société Evans & Sutherland, développeur du premier programme de mondes virtuels 3D 3D. Dans les années 1970, un gant a été créé pour permettre à l’utilisateur de se déplacer dans un monde virtuel. 1979: le premier simulateur de vol entièrement informatisé est lancé. 1984: Dans le livre « Neuromancer », un roman de William Gibson, le terme « cyberespace » est utilisé pour la première fois pour désigner un monde virtuel.

Autre sens Une mascotte virtuelle, d’autre part, est un compagnon numérique créé dans le but d’accompagner et de divertir les gens.

Il n’ a pas d’autre forme physique que le matériel où il fonctionne, qui est généralement un petit appareil électronique. L’utilisateur doit nourrir et soigner l’animal de compagnie virtuel pour l’empêcher de « mourir ». Une bibliothèque virtuelle est une bibliothèque virtuelle qui abrite des œuvres numériques dans divers formats (.

doc,. pdf). Par le biais d’Internet, ces bibliothèques sont accessibles aux gens du monde entier.

Le sexe virtuel, enfin, est une forme de relation érotique qui implique l’absence de contact physique et qui tire parti des caractéristiques des technologies de la communication et de l’information (TIC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *