Vilebrequin


Le vilebrequin, également connu sous le nom de vilebrequin, est un essieu à coudes qui, grâce à un mécanisme de bielle, transforme un mouvement circulaire uniforme en un mouvement rectiligne alternatif et vice versa. Nous pouvons comprendre ce qu’est un vilebrequin en analysant les différents termes qui font partie de la définition ci-dessus. Un essieu est une barre qui sert de support à un corps en rotation lorsqu’il y a un mouvement. Le mécanisme ou le jeu de bielle, d’autre part, se réfère à l’engrenage qui transforme un mouvement de translation en mouvement circulaire, ou un mouvement circulaire en mouvement de translation.

En gardant ces détails à l’esprit, nous pouvons affirmer que le vilebrequin est une barre oblique qui, en interaction avec d’autres composants d’une machine, permet la transformation d’un mouvement droit en mouvement circulaire (ou vice versa). Les vilebrequins sont généralement fabriqués en alliages très résistants, qui sont déjà soumis à une forte intensité de contraintes. Ils sont souvent munis de conduits et de trous à travers lesquels circule un lubrifiant. Les moteurs à combustion interne utilisés dans les voitures ont un vilebrequin. Lorsque le moteur tourne, le carburant dans la chambre de combustion provoque une explosion qui fait bouger le piston de façon linéaire.

Ce mouvement est transmis à une bielle reliée au piston et au vilebrequin. Lorsque le mouvement atteint le vilebrequin, il se transforme en un mouvement rotatif ou circulaire. Les contrepoids et les volants du vilebrequin permettent de minimiser les irrégularités dans le mouvement de l’essieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *