Verset


Du latin contre verset est l’ensemble des mots qui sont soumis à la cadence (un certain rythme) et la mesure (déterminé par le nombre de syllabes). Le verset est la première unité (ligne) ordonnée d’un poème.

Il est possible de distinguer entre le verset et la prose, dont la forme et la structure prennent naturellement le langage pour exprimer des concepts et ne sont donc pas soumis à la cadence et à la mesure.

Les histoires et les romans sont généralement écrits en prose. Le rythme d’un verset est donné par la localisation des syllabes toniques et des atomes et par la formation de rimes (la répétition d’une séquence de phonèmes à la fin de chaque verset).

Le groupe de versets qui forment une séquence fixe grâce à leur rythme et rimes est appelé strophe. En ce qui concerne la métrique du verset, nous devons souligner le fait qu’elle couvre tout de la taille du verset à la rime (type, nombre, lettre. ) et une série de règles très importantes. Dans ce dernier cas, il faudrait se référer aux Sinalefas. Il existe plusieurs types de versets: Catalan, Adonique, Aiguë, Alexandrin, Asclepiadeo, Catalectique, Dactylique, Écoïque, Léonine, Pentamétrique et beaucoup d’autres, qui dépendent de leurs caractéristiques distinctives (type de rime, nombre de syllabes, etc). On parle d’un petit verset d’art comme une référence à celui qui ne dépasse pas huit syllabes, tandis qu’un verset libre ou lâche est celui qui ne forme pas avec une autre rime parfaite ou imparfaite.

D’autres types importants de versets sont les suivants: De grand rond, c’est celui qui a huit syllabes.

De moins rond, c’est celui avec six syllabes.

Hiante.

Comme son nom l’indique, c’est ce verset qui est identifié parce qu’il y a des hiatuses dedans.

Plaine. Si nécessaire, nous pouvons établir que ce terme est défini comme celui se terminant par un mot clair. Le verset libre est donc très éloigné de l’observation des rimes et des rythmes de mètres. En ce sens, il est semblable au poème en prose ou en prose poétique.

L’un des plus grands représentants du verset libre est le nord-américain Walt Whitman (1819-1892). Pour certains spécialistes, cet auteur est le véritable père du vers libre et de la poésie américaine moderne. Parmi ses œuvres les plus significatives, qui sont devenues des références dans la littérature de tous les temps, on peut souligner son poème intitulé « Oh Captain! Mon capitaine! » Il l’ a fait en hommage au président des États-Unis Abraham Lincoln, après avoir été assassiné alors qu’il assistait à une représentation au Ford Theater de Washington. John Wilkes Booth, membre de la cause confédérée, était chargé de planifier et de commettre le crime. Nous ne pouvons pas non plus ignorer l’existence de ce qu’on appelle une compagnie de verset.

C’est un terme utilisé pour désigner les compagnies qui existent dans les théâtres et qui sont spécialisées dans ce qui serait la formation.

Il est intéressant de noter qu’en Argentine, le concept de verset est aussi utilisé pour nommer quelque chose qui est faux ou qui s’avère être un mensonge.

Par exemple: « L’expérience internationale supposée de ce modèle est un verset: il n’ a jamais travaillé en dehors de sa province », « Dire que l’entraîneur démissionnera dans les prochaines heures n’est rien de plus qu’un verset ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *