Usucapión


Du latin usucap? o, usucapión est l’acquisition d’un droit ou d’une propriété par son exercice dans les conditions et les conditions prévues par la loi. L’usucapion, également connu sous le nom de prescription d’achat, est un moyen d’accéder à la propriété d’une chose en continuant à posséder des droits réels pendant la durée prévue par la loi.

Un autre élément qu’il faut préciser en ce qui concerne l’utilisation de cette méthode est qu’elle est rétroactive.

Après l’expiration de la période, l’acquisition du droit est réputée avoir eu lieu au moment où elle a commencé. Aux fins de l’usucapion, il ne peut y avoir aucune action de la part de la partie touchée contre la possession en question. L’existence de l’usucapion peut être justifiée par deux théories: la théorie objective et la théorie subjective. La théorie objective soutient que le fondement de l’usucapion est d’accorder une sûreté aux relations juridiques en consolidant la propriété apparente. Cette théorie vise donc à maintenir le statu quo en matière de possession. La théorie subjective, par contre, justifie l’usucapion de l’abandon ou de la renonciation au droit réel que possède le titulaire, puisque celui-ci n’exerce aucune action de défense contre la possession d’autrui.

Le problème avec cette position est que, lorsque le titulaire démontre que la volonté de démissionner est inexistante, l’usucapion est immédiatement invalidé. Il est intéressant de noter, en plus de tout ce qui précède, qu’il existe deux types d’usucapion clairement différenciés. Ainsi, d’une part, nous nous trouvons donc avec l’appel ordinaire, qui est celui qui est identifié en exigeant un titre juste pour le temps établi par la loi et aussi la bonne foi. Il est important de préciser que ce titre doit être valide et vrai.

Et elle doit aussi pouvoir être prouvée, car à aucun moment elle n’est présumée.

Et, d’autre part, il y a l’extraordinaire, qui ne nécessite aucun des deux éléments mentionnés ci-dessus. Ni le titre, ni la bonne foi.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il existe d’autres types d’usucapion.

Ainsi, par exemple, en se basant sur ce qu’est l’interruption de possession, le Code civil divise celle-ci en deux groupes: Interruption civile. C’est celui qui se produit à la suite de l’assignation au possesseur. Un acte de conciliation peut également provoquer une telle interruption, tout comme la reconnaissance par le propriétaire du droit de propriété. Interruption naturelle.

C’est celle qui se produit lorsque la possession cesse pendant plus d’un an, quelles que soient les causes qui donnent lieu à cette circonstance. La personne qui acquiert ou revendique un droit par l’utilisation de ce droit est connue sous le nom d’utilisateur. Elle peut aspirer à l’usucapion de la prescription ordinaire d’achat (lorsqu’elle agit de bonne foi et avec juste titre) ou de la prescription extraordinaire d’achat (elle n’exige pas la bonne foi ou le simple titre puisqu’elle est fondée uniquement sur la possession).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *