Trivia


Trivia est un terme qui n’apparaît pas dans le dictionnaire développé par l’académie de langues. Le concept est cependant lié à une autre notion qui apparaît dans la publication: trivial, dont le premier sens renvoie à quelque chose qui est connu de tous. L’idée de quiz peut aussi être associée à des quizz, qui est un chemin qui se divise en trois voies différentes. Enfin, les quizz sont aussi la divinité des carrefours de la mythologie romaine. De toutes ces définitions, nous pouvons comprendre comment le mot « futilité » est utilisé aujourd’hui. Un quiz est une série de questions qui se posent dans le cadre d’un concours ou d’un jeu et dont les réponses doivent être choisies parmi différentes options. Comme on peut le voir, ce que nous comprenons par quizz est lié à une connaissance partagée (puisque les questions renvoient généralement à une connaissance générale), à une manière divisée en différentes branches (les différentes tentatives de réponses qui sont présentées pour chaque question) et à un carrefour (lié au doute qui surgit à propos de laquelle est la bonne réponse dans chaque cas).

Supposons qu’une émission de télévision lance un concours de questions et réponses aux participants. De cette façon, chacun d’eux doit répondre correctement à une question pour passer au niveau suivant. Si vous répondez correctement à dix questions, vous obtenez un prix important.

La première question est la suivante: « En quelle année Christophe Colomb est-il arrivé pour la première fois en Amérique? Les options sont: « 1460 », « 1492 », « 1496 » et « 1501 ».

Si le concurrent répond « 1492 », ce qui est la bonne réponse, il passe à la question suivante. Revenant à la mythologie romaine, selon laquelle Trivia est la déesse du carrefour, nous trouvons une histoire très intéressante.

Tout d’abord, il faut dire que le poète romain Publio Ovidio Nasón en a parlé dans certaines de ses œuvres. Trivia est une figure qui fait habituellement du bien, car elle aide les gens à réussir dans leurs affaires; cependant, si elle le souhaite, elle peut aussi les mener à l’échec. Sa puissance est vraiment considérable, si grande que Jupiter lui-même (le dieu le plus important de la mythologie romaine, équivalent à Zeus) lui témoigne du respect. Selon la version que nous trouvons de Quizvia, nous pouvons apprécier différentes facettes de cette déesse: certaines la présentent comme un être bienveillant, d’autres la présentent comme sinistre. Comme dans plus d’un cas, la mythologie grecque a aussi une déesse de carrefour, Hécate, et beaucoup les considèrent équivalents. Le rôle d’Hécate dans le carrefour qui s’ouvre à trois (que l’on appelle trivia) a été d’une importance particulière, et les Grecs ont placé des poteaux à ces points le long des routes qui ont montré chacune de leurs trois têtes regardant dans une direction différente.

Avant d’emprunter l’un des trois itinéraires, les voyageurs ont dû faire quelques sacrifices pour implorer Hécate d’être en sécurité le long de la route, et ceci est lié à un autre des rôles d’Hécate, l’original, qui la définissait comme déesse du désert, et aussi des régions inexplorées.

Dans les textes magiques de la mythologie grecque, tels que les défixios (également connus sous le nom de tablettes de malédiction, étaient des moyens par lesquels les gens pouvaient demander aux dieux de nuire à leurs ennemis) et le papyrus magique, Hécate était la déesse la plus fréquemment mentionnée. Curieusement, on sait que tout au long du VIIe siècle, Mgr San Eligio, né en 588 dans l’ancienne région française du Limousin, répétait à ses disciples que les chrétiens ne devaient jamais être dévots devant aucune des déesses du trivial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *