Titulaire


La première étape pour déterminer et comprendre le sens du terme titulaire est d’établir son origine étymologique. En ce sens, il faut préciser qu’elle émane du latin et plus précisément du mot « titulus », qui peut être traduit par signe, publicité ou signe. Titulaire est l’adjectif désignant une personne qui exerce une profession ou un poste ayant un titre officiel ou une nomination.

La notion de titre est liée à la reconnaissance accordée à une personne pour ses connaissances, son ascendance ou toute autre particularité. En ce qui concerne ce sens, on pourrait établir qu’il y a ce qu’on appelle un  » titulaire d’université « .

Il s’agit d’un terme utilisé pour désigner tout enseignant qui travaille en tant que fonctionnaire de l’État, qui développe ses classes en tant qu’enseignant et effectue également des travaux de recherche intéressants. En ce sens, il y a aussi les médecins réguliers, qui sont ces professionnels que l’on appelle les médecins de famille. Ils sont chargés de fournir des services correspondant à ce que seraient les soins de santé primaires, travaillant ainsi dans des centres de santé ou des dispensaires.

Par exemple: « Marcos est sur le point de terminer sa période d’essai à l’école et est confiant qu’il sera nommé professeur titulaire de la matière », « J’ai travaillé à l’hôpital pendant des mois, mais je n’ai pas encore été nommé professeur titulaire, et je travaille toujours à l’hôpital depuis des mois », dit-il.

La personne qui a un titre ou un document qui l’identifie et qui a donc certains droits et obligations, reçoit également le nom du titulaire: « Pour annuler le service, le titulaire doit s’approcher avec sa carte d’identité et le dernier bulletin de vote payé », « Nous avons détecté une irrégularité avec le titulaire de ce compte bancaire », « Êtes-vous le titulaire de ce véhicule? Je dois vous informer que la voiture a une demande de capture. Dans le sport, le titre est un adjectif qui, dit d’un joueur, désigne celui qui intervient habituellement dans la formation de l’équipe qui commence les matchs. En ce sens, on peut parler de têtes d’affiche (celles qui sont sur le terrain au début du match) et de remplaçants (les réservistes): « A dix-huit ans seulement, Lionel Messi est devenu l’une des équipes les plus importantes du monde », « Le joueur a averti les leaders que s’il ne sera pas tête d’affiche dans le prochain tournoi, il préfère chercher un nouveau club ». Le titre, enfin, c’est l’action de donner un titre ou un nom à quelque chose (« Je ne sais pas comment faire la une de cette histoire ») et à chacun des titres d’un journal ou d’un magazine (« La victoire du Brésil a été le titre le plus important des journaux sportifs d’aujourd’hui »). Dans cette dernière perspective, nous pourrions dire qu’il y a un certain nombre de conseils à suivre pour obtenir ce que l’on peut qualifier de  » bon titre « . Il s’agit en particulier des éléments suivants: -. doivent être brefs et concis. Nous vous recommandons de ne pas avoir plus de six mots. Il doit être facile à comprendre. Il doit posséder la qualité. Selon le type d’information contenue dans l’article, elle peut être plus informative ou créative. Il ne devrait pas inclure les signes de ponctuation, qui commencent par des nombres ou qui parient sur le sensationnalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *