Tissu conjonctif


Parmi les multiples significations du terme « tissu », cette fois-ci, nous nous intéressons à conserver son sens en anatomie, zoologie et botanique: un tissu, dans le cas présent, est un groupe de cellules qui agissent de manière coordonnée avec un but commun. Par contre, Connective est un adjectif qui renvoie à ce qui lie ou lie les parties de quelque chose. L’idée de tissu conjonctif renvoie donc à une formation de cellules et de matière homogène, croisée par différentes fibres. La fonction des tissus conjonctifs est de soutenir l’organisme et de favoriser l’intégration de ses différents systèmes. Outre les données que nous avons déjà publiées sur le tissu conjonctif, il est également intéressant de procéder à savoir comment la structure de celui-ci est. En ce sens, il est nécessaire d’exposer qu’elle se compose fondamentalement de trois parties: -les fibres, qui peuvent être de trois types: l’élastine, qui sont celles qui confèrent l’élasticité; le collagène, qui sont celles qui sont chargées de donner de la résistance; et les soi-disant réticulines, qui sont celles qui la font procéder à l’unification des autres structures existant dans le tissu conjonctif.

Les cellules. Ces derniers ont la particularité d’être généralement séparés les uns des autres.

Il convient également de noter qu’ils sont également présentés en deux groupes: ceux qui peuvent être divisés et ceux qui ne le peuvent pas.

La matrice. Sous ce nom est la structure, d’un type intercellulaire et à consistance variable, qui est ce qu’il fait est de procéder directement à remplir les espaces entre les fibres et les cellules. Il est composé de matériaux tels que les sucres, l’eau, les polypeptides et les sels minéraux. La diversité des tissus conjonctifs, également appelés tissus conjonctifs, a la même origine: le tissu mésenchymateux, qui provient du mésoderme (une des couches cellulaires de l’embryon). Cependant, parler de tissus conjonctifs, c’est nommer des structures très différentes les unes des autres. Parmi les tissus conjonctifs dits spécialisés, il est possible de nommer le tissu osseux, le tissu cartilagineux, le tissu adipeux et le tissu lymphatique. Il y a ceux qui incluent le sang dans ce groupe, en mentionnant que c’est un tissu sanguin. Parmi ces types de tissus, nous pouvons souligner quelques particularités comme celles-ci: -Le tissu osseux est divisé en deux grands groupes: le compact et le spongieux.

Ses missions sont de protéger les organes mous, d’emmagasiner des éléments tels que le calcium, de participer activement au mouvement de l’individu et de donner une forme vitale à la structure corporelle. Le cartilagineux peut être de trois sortes: élastique, fibreux et hyalien. Le gras agit essentiellement comme isolant et aussi comme réservoir ou réserve d’énergie. Les tissus conjonctifs non spécialisés, par contre, sont divisés en tissus conjonctifs denses non spécialisés (qui, à leur tour, peuvent être irréguliers ou réguliers) et en tissus conjonctifs non spécialisés desserrés (tels que les tissus réticulaires, muqueux et mésenchymateux). En général, on peut dire que les tissus conjonctifs sont constitués de cellules et d’éléments extracellulaires, comme les fibres et la substance dite fondamentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *