Thrombose


La thrombose provient d’un terme grec signifiant « coagulation ». Le concept fait référence à la formation d’un thrombus (caillot sanguin) à l’intérieur d’un vaisseau sanguin. Parmi les causes de thrombose, on peut citer des altérations des vaisseaux sanguins (p. ex. rupture traumatique) ou des facteurs de coagulation (p.

ex.

diminution des protéines, entre autres raisons possibles).

La thrombose est le caillot lui-même et le processus pathologique qui bloque les vaisseaux sanguins.

Selon le degré d’occlusion, la thrombose peut être qualifiée d’occlusive (le vaisseau est complètement obstrué) ou de thrombose murale (le blocage du vaisseau sanguin n’est que partiel). Une autre classification de la thrombose est effectuée en fonction de l’emplacement du thrombus.

La thrombose de précipitation survient dans le cœur ou les artères à la suite d’un décollement plaquettaire. La thrombose coagulatoire survient lorsqu’un mélange de fibrines et de plaquettes obstrue les veines. La thrombose hyaline, par contre, se développe dans les capillaires ou veinules, également due au décollement des fibrines et des plaquettes. La thrombose coagulante est la plus grave, car elle empêche le flux sanguin vers certaines parties du corps, ce qui entraîne l’ischémie et la mort des structures sans irrigation. Il est important de faire la distinction entre thrombose et embolie. La thrombose est l’obstruction du vaisseau sanguin par une plaque qui croît sur sa propre paroi.

Lorsque cette plaque se détache, on l’appelle un piston et elle peut être dirigée vers différentes parties du corps.

Le traitement de la thrombose veineuse profonde La thrombose veineuse profonde est habituellement combattue au moyen de médicaments, de thérapies et d’appareils qui visent à empêcher le caillot de grossir, de se détacher et de se déplacer vers les poumons. Le traitement de la thrombose vise également à réduire le risque d’un nouveau caillot. Les anticoagulants sont le choix le plus courant, car ils diminuent la capacité du sang à coaguler, tout en empêchant les caillots existants de se développer. D’autre part, ils n’ont pas le pouvoir de les détruire; cependant, il est important de noter que notre corps est prêt à dissoudre presque tous les caillots après un certain temps. En ce qui concerne les voies d’administration et les formats disponibles, les anticoagulants sont distribués sous forme de comprimés et d’injections (sous-cutanées et intraveineuses). La durée du traitement aux anticoagulants est habituellement de 6 mois, bien que les facteurs suivants puissent l’altérer:

· la formation d’un caillot sanguin après une intervention chirurgicale (ce qui diminue la durée);

· le fait que le patient a déjà eu des caillots sanguins (ce qui augmente la durée);

· la thrombose coexiste avec une autre maladie, comme le cancer.

Dans ce cas, il peut être nécessaire de prendre des anticoagulants jusqu’ à ce que l’autre maladie soit maîtrisée. Pour les personnes qui, pour différentes raisons, ne peuvent pas consommer d’anticoagulants, il existe des inhibiteurs de la thrombine, qui agissent directement sur le processus de coagulation sanguine. Les thrombolytiques, par contre, provoquent une dissolution rapide des gros caillots (les causes des symptômes les plus inquiétants). Toutefois, cette dernière option est propre aux cas extrêmes, car elle peut provoquer des saignements soudains. Une autre option pour ceux qui ne tolèrent pas les anticoagulants est un filtre qui est placé dans une veine appelée cava pour piéger les caillots avant qu’ils ne pénètrent dans les poumons. Cette technique permet d’éviter l’embolie pulmonaire, bien qu’elle n’empêche pas l’apparition de nouveaux caillots.

Enfin, il y a des bas qui exercent une certaine pression sur la région de la cheville, qui diminue au fur et à mesure qu’elle atteint le genou, pour empêcher la formation de caillots.

On les appelle compression graduée et ils peuvent être achetés sans ordonnance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *