Témoin


Nous commencerons par vous donner l’origine étymologique du terme pour témoigner qu’il n’occupe pas. Dans ce cas, on peut dire qu’il dérive du latin. C’est le résultat de la somme de trois composantes de ce langage : – Le préfixe « ad-« , qui est synonyme de « vers ». Le nom « testis », qui est l’équivalent de « témoin ». Le verbe « facere », que l’on peut traduire par « faire ». Le verbe  » témoin  » fait référence au fait de faire une déclaration en tant que témoin.

Un témoin, par contre, est celui qui a une certaine connaissance d’une affaire en ayant un contact direct avec elle. Par exemple : « Hier, j’ai reçu une convocation du tribunal : je dois aller témoigner mardi prochain au sujet du vol chez mon voisin », « Si je suis convoqué par un journaliste, je suis prêt à témoigner contre le gouverneur parce que j’ai des preuves de sa responsabilité dans des actes de corruption », « L’avocat a appelé la communauté à témoigner pour que tous les citoyens puissent aider à éclaircir l’affaire ». Dans un procès, il est important que la personne qui témoignera le fasse en suivant une série de recommandations, dont les suivantes : Vous devez vous présenter au rendez-vous avec une image propre et en fonction de la situation. Vous devrez normalement attendre à l’extérieur de la salle et lorsque vous serez appelé, vous devrez suivre les instructions du fonctionnaire concerné pour vous tenir debout là où on vous a dit de vous tenir debout.

Il est essentiel que vous disiez toute la vérité sur la question à l’étude.

Ne pas le faire constituerait un crime et pourrait avoir des conséquences juridiques.

Vous devriez toujours vous tourner vers le juge ou l’avocat qui pose les questions. Il est important de répondre de façon claire et directe ainsi que par l’éducation et le respect. De même, nous devons établir l’existence de témoins d’un mariage. Ils doivent témoigner que les personnes qui ont décidé de se marier le font de leur plein gré et sans aucune entrave qui établit que le mariage n’est pas conforme à la loi.

L’idée de témoigner est également associée à l’observation ou à l’enregistrement de quelque chose. Dans ce cas, témoigner, c’est devenir témoin : « Grâce à une invitation des organisateurs du tournoi, j’ai pu témoigner du couronnement de l’équipe gagnante », « Le célèbre reporter arrivera en ville demain pour témoigner de la manifestation », « Après avoir témoigné de la signature du contrat, le notaire s’est retiré de l’office ».

L’acte de témoignage consiste également à fournir des preuves sur un sujet dont la véracité ou l’existence était douteuse. En témoignant, le sujet témoigne avec une certaine force qui permet de confirmer les données sur le problème en question : « Le travail des enquêteurs a permis de confirmer la présence de trafiquants de drogue asiatiques dans le quartier », « J’ai pour objectif de témoigner que l’activité de cette société pollue le fleuve », « Le procureur n’a pas pu témoigner du fait et l’accusé a été libéré ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *