Système solaire


Le module d’éléments qui maintiennent un certain ordre, sont interreliés et interagissent les uns avec les autres est appelé un système. Les composants du système peuvent être des concepts (résumés) ou des objets (articles). Le solaire, d’autre part, est celui qui est lié au Soleil (l’étoile autour de laquelle tourne la planète Terre). Système solaire, par conséquent, est le nom donné au système dont les objets astronomiques orbitent autour du Soleil.

Cela signifie que la Terre, Mars, Jupiter, Neptune et les autres planètes et astéroïdes de ce système tournent en orbite autour du Soleil à cause des effets de la gravité.

Le système solaire fait partie de l’ensemble des systèmes planétaires: structures composées d’une ou de plusieurs étoiles centrales et des différents objets astronomiques qui les entourent. Dans le cas du système solaire, on pense qu’il s’est formé il y a 4,568 milliards d’années quand un nuage moléculaire s’est effondré. Composé de huit planètes (dont la Terre), cinq planètes naines (plus plusieurs qui n’ont pas encore été officiellement approuvées) et quelque quatre cents satellites naturels, le système solaire a été à peine exploré par l’homme, compte tenu des difficultés technologiques que pose la navigation dans sa vaste étendue.

Il est important de souligner que le Soleil est l’étoile la plus proche de notre planète. Grâce à l’énergie qui rayonne, la vie est possible sur Terre.

Malgré les recherches scientifiques, aucune trace de vie extraterrestre n’ a encore été découverte dans le système solaire. Il convient de noter que le reste des systèmes planétaires sont souvent appelés systèmes extra-solaires, ce qui fait du système solaire un ensemble particulier et unique. Comme nous l’avons mentionné plus haut, notre espèce vient tout juste de commencer à explorer l’immensité du système solaire, car elle ne dispose pas encore d’équipements et de moyens de transport adéquats.

Mais cela ne signifie pas seulement que nous en savons très peu sur la galaxie à laquelle nous appartenons, mais que nous ne savons pratiquement rien sur l’Univers, dont nous n’occupons qu’un tout petit coin. Malgré tout le chemin qu’il nous reste à parcourir pour pouvoir nous qualifier d’experts de l’espace extra-atmosphérique, grâce aux progrès de l’astronomie moderne, nous connaissons quelques curiosités de notre galaxie qui sont très intéressantes. Regardons certains d’entre eux ci-dessous:

· la pluie de diamant sur Uranus et Neptune: la première des découvertes correspondantes a révélé que sur ces deux planètes du système solaire il y a des océans d’une sorte de diamant à l’état liquide. Mais plus tard, on a observé que cette substance précipite également sur ses surfaces sous forme de pluie. Les deux phénomènes semblent réagir aux concentrations de carbone en raison de l’inclinaison importante de leurs pôles magnétiques;

· le halo de matière noire qui entoure la Terre: loin d’être une scène de science-fiction, la matière noire n’est pas quelque chose de ténébreux ni caractéristique de l’apocalypse, mais elle est plutôt chargée d’éviter la séparation des systèmes planétaires et des galaxies. Il est dans une proportion cinq fois plus grande que celle de la matière normale, donc on ne peut pas le considérer comme rare, bien que cela ne le rende pas moins fascinant;

· sur Titan on pourrait voler: Titan est le nom d’une Lune de Saturne (planète qui en a 61 autres). Là-bas, l’atmosphère est très épaisse, sa gravité est inférieure à celle de notre lune et la pression atmosphérique est très basse, ce qui nous permet de voler facilement avec un simple saut.

Il convient de mentionner que dans cette lune, nous ne pouvions pas respirer et que d’autres phénomènes, comme les pluies d’une substance semblable à l’essence, ne font pas d’elle le lieu le plus propice à la vie humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *