Système de santé


Un système est un système est un module composé d’éléments qui interagissent et sont interreliés. Ces éléments qui font partie du système peuvent être matériels ou abstraits. La santé, d’autre part, est le concept qui se réfère à l’état de l’organisme lorsqu’il est en mesure d’accomplir ses fonctions normalement. L’idée de santé transcende l’absence de maladie et est liée à un bien-être physique et psychologique complet. Le concept de système de santé renvoie donc à la structure existant sur un territoire donné pour fournir des soins de santé à la population.

Ces systèmes sont responsables de la prévention des maladies et du traitement clinique des personnes. Les cliniques, les sanatoriums, les hôpitaux, les médecins et les infirmières font partie du système de santé. Un certain nombre de facteurs et de questions qui, bien qu’ils ne fassent pas partie du système de santé, ont une incidence sur celui-ci, comme la nourriture, les services éducatifs et les conditions de logement. Une personne qui n’ a pas accès à l’éducation, qui est mal nourrie et qui manque de services de base à la maison aura besoin d’une plus grande attention de la part du système de santé.

Il convient de noter que l’État est le principal soutien du système de santé et qu’il est responsable du fonctionnement des hôpitaux publics et des campagnes de prévention des maladies.

Le secteur privé, cependant, peut aussi gérer les centres de santé.

Il est de coutume que les pays riches disposent des systèmes de santé les plus développés, avec des avantages avancés.

C’est pourquoi, à de nombreuses occasions, les personnes vivant dans des pays où les systèmes de santé sont médiocres sont forcées de se rendre à l’étranger pour obtenir des soins. Bien sûr, la richesse d’un pays ou sa position dans l’évolution technologique n’ a pas toujours un lien direct ou proportionnel avec la qualité des soins de santé offerts à sa population. Le cas des États-Unis en est un exemple éloquent, puisqu’il a déclenché plusieurs controverses et des comparaisons difficiles avec des pays comme le Canada et l’Angleterre, où la situation est bien meilleure.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la notion de santé ne se limite pas à la simple absence de maladie, mais décrit un ensemble complexe de situations, y compris un bon système de soins de santé qui offre à tous les citoyens les mêmes possibilités et met l’accent sur la santé physique et mentale des personnes.

L’un des problèmes les plus courants en ce qui concerne le système de santé se pose lorsqu’un pays n’ a pas de prestations publiques adéquates et, d’une certaine manière, force sa population à engager des régimes privés. Si une personne ne se sent pas en sécurité à moins qu’elle ne paie des frais mensuels pour des soins médicaux, les pressions liées au travail augmentent, car sans travail, il n’ y a pas de santé.

Malheureusement et incroyablement difficile à croire pour les gens des pays avancés, les hôpitaux publics dans de nombreuses régions du monde sont des lieux où règnent l’hostilité, le manque de compassion et l’impréparation. Il est courant dans ces centres de montrer des images semblables à celles que l’on voit sur les scènes de guerre, avec des dizaines de personnes qui meurent en attendant d’être suivies par des professionnels d’une éthique douteuse et dans des cliniques dont l’hygiène laisse beaucoup à désirer. Il est important de noter que le système de santé devient souvent un labyrinthe dont il est difficile de sortir. Dans certains pays, les différents niveaux de soins de santé que les patients souffrant de troubles comme l’alcoolisme ou la toxicomanie doivent subir semblent les pousser de plus en plus profondément dans un cycle de dépendance plutôt que de les aider à reprendre le contrôle de leur propre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *