Synthèse


Le concept de synthèse trouve son origine dans la synthèse latine et, selon les récits, ses racines les plus lointaines se trouvent dans un mot grec. Le terme désigne la présentation d’un ensemble grâce à la mise en évidence de ses parties les plus intéressantes ou remarquables. En d’autres termes, on peut dire que la synthèse est la conformation de quelque chose d’complet à la suite des éléments qui en ont été retirés au cours d’une procédure précédente.

Une thèse est entendue comme un jugement ou une affirmation; son expression contraire ou opposée est identifiée avec le nom d’antithèse. La synthèse est la proposition qui parvient à assembler et à combiner ces jugements antérieurs. La notion de synthèse est également utilisée de la même manière que celle de synthèse, puisqu’il peut s’agir de la compilation d’un texte ou d’une autre pièce. La synthèse d’un matériel littéraire, par exemple, exprime ses idées principales. Le résumé, d’autre part, est la présentation abrégée et abrégée de tout le contenu: « Je dois présenter une synthèse de mon livre à l’éditeur ». La synthèse chimique, quant à elle, est celle qui est basée sur une procédure effectuée pour obtenir un composé à partir d’autres substances plus simples.

Son but est de produire de nouvelles substances à partir de substances déjà connues. Le développement planifié de molécules par des réactions chimiques est appelé synthèse organique.

Ce champ d’action est commun dans la fabrication d’aliments, de médicaments et de colorants.

La biosynthèse, quant à elle, est une notion qui est utilisée comme synonyme d’anabolisme, la partie du métabolisme qui synthétise des molécules organiques complexes à partir de molécules plus simples. Ce procédé nécessite de l’énergie.

La synthèse des protéines La synthèse des protéines La synthèse des protéines, enfin, est le processus anabolique qui résulte de la formation des protéines, c’est-à-dire du processus par lequel de nouvelles protéines sont formées à partir des 12 acides aminés existants. Il est réalisé dans les ribosomes, un complexe macromoléculaire présent dans le cytoplasme cellulaire. La synthèse se produit lorsque les acides aminés sont transférés par l’ARN messager, l’acide ribonucléique qui porte l’information génétique et détermine dans quel ordre ces acides aminés sont liés et forment les nouvelles protéines. Une fois cette synthèse terminée, l’ARN est libéré et peut être réutilisé dans un nouveau procédé. Cependant, cette synthèse n’est pas si simple; elle consiste en une série de phases qui, normalement développées, permettent le fonctionnement normal de l’organisme dans lequel elles sont effectuées. Activation des acides aminés: En elle les acides aminés se lient à l’ARN correspondant et libèrent l’enzyme qui doit agir dans les phases suivantes; Traduction des acides aminés: C’est la première phase de la synthèse elle-même, qui à son tour est composée de différentes étapes, appelées début, élongation et fin de la synthèse protéique; Association des chaînes polypeptidiques: Dans cette dernière phase, après la synthèse, c’est la première phase de la synthèse. Enfin, nous pouvons préciser que les protéines sont essentielles pour transmettre l’information à travers les cellules, transformer la structure de certains suppléments organiques et aussi stocker des substances. Dans le cas de la synthèse, l’activation de certaines enzymes (protéines à fonction biologique) favorise les réactions métaboliques et permet un échange cellulaire normal dans un organisme vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *