Synode


Un mot grec dérivé du mot latin sin? dust, qui est venu dans notre langue comme synode. Le concept fait référence à une rencontre entre les autorités ecclésiastiques. En particulier, nous pouvons établir que le synode vient du mot grec « synodos », qui peut être traduit par « réunion » et résulte de la somme de deux éléments clairement délimités: le préfixe « syn-« , qui est synonyme de « avec » ou « ensemble », et « odos », qui est équivalent à « route » ou « voie ». Un synode peut donc être un conseil.

Lors de ce type d’événement, les évêques et d’autres responsables se réunissent pour discuter des questions de doctrine ou d’organisation religieuse.

Dans le cas de l’Église catholique, on peut distinguer trois types de synodes.

Le conseil provincial est celui qui propulse un évêque métropolitain toutes les deux décennies.

Le Conseil national, pour sa part, a la participation de l’épiscopat de tout le pays et se développe une fois qu’il est autorisé par le Pape.

Le Concile œcuménique, enfin, est convoqué par le Pape et ouvert à tous les évêques. Le synode épiscopal est appelé la rencontre des évêques choisis dans différentes parties du monde pour resserrer les liens entre le Pape et ces autorités.

Il est important de faire la différence entre le synode épiscopal et le Concile œcuménique, puisque les deux sont des réunions d’évêques: si le synode renvoie à des consultations et des conseils au Pape, le Concile peut établir des définitions dogmatiques. En ce sens, on peut également constater que le synode des évêques susmentionné est une institution religieuse de grande tradition, mais qu’il a été revitalisé dans les années 1950 grâce à la célébration concrète du Concile Vatican II, convoqué par le Pape Jean XXIII. Les évêques qui font partie de ce synode sont élus par le Pape, par certains instituts religieux et par les différentes conférences épiscopales existantes.

C’est le Pape qui la préside et il y a un organe qui, entre autres, est chargé de préparer toute la documentation à utiliser. Il s’agit du Secrétariat général.

Elle est toujours célébrée à Rome et tout ce qui s’ y passe est rassemblé dans ce qu’on appelle les Actes du Synode, qui, une fois préparés, sont remis au Souverain Pontife.

En plus de ce qui précède, on peut constater que parmi les derniers synodes réalisés figure celui de la Famille, qui a eu lieu au second semestre 2015 et s’est maintenu sur plusieurs points, tels que la préparation au mariage, la dignité des familles immigrées ou la coexistence de couples sans mariage. Le Synode diocésain, pour sa part, est une assemblée à laquelle participent le clergé et les laïcs.

La convocation est de la responsabilité de l’évêque du diocèse en question et a pour but d’analyser les questions relatives à la législation.

Enfin, l’astronomie utilise la notion de synode pour nommer la conjonction entre deux planètes qui partagent un cercle de position ou un degré d’éclipse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *