Suspicion


Avant d’entrer pleinement dans le terme en question, nous allons procéder à la connaissance de son origine étymologique. En ce sens, on peut souligner qu’il dérive du latin et se compose de trois parties différenciées: – Le préfixe « sub », qui peut être traduit par « ci-dessous ». Le verbe « specere », qui est synonyme de « regarder ».

Le suffixe « -ia », qui est utilisé pour indiquer la « qualité ».

La suspicion est la condition ou la propriété de ce qui est suspect ou de ce qui est suspect (adjective se référant à qui est méfiant ou tend à être suspect). Le concept mentionne également la pensée née de la suspicion ou de la méfiance.

Par exemple: « L’attitude du gouverneur a suscité des soupçons chez le président », « Je pense que les commerçants locaux regardent le nouveau supermarché avec suspicion parce qu’ils craignent qu’il ne captera toutes les ventes », « Le journaliste a fait plusieurs observations sur la nouvelle loi avec suspicion.

Prenons le cas d’un chef d’entreprise qui change soudainement d’attitude envers ses employés. Avant, il était toujours présent sur le lieu de travail, parlant avec les travailleurs et partageant des projets d’entreprise avec eux. Maintenant, il ne va à l’entreprise qu’une fois par semaine et s’enferme dans son bureau, sans parler à personne.

Ce nouveau comportement suscite la méfiance des travailleurs, qui se méfient de la position du propriétaire et craignent les changements négatifs dans l’entreprise. Dans le même ordre d’idées, si un gouvernement qui fait face à la critique et aux protestations contre l’insécurité diffuse des statistiques faisant état d’une baisse présumée de la criminalité, cela suscitera la méfiance au sein de la population. Les citoyens peuvent penser que les statistiques sont fausses et que l’annonce du gouvernement n’est rien de plus qu’un mensonge pour rassurer les gens et désamorcer le climat défavorable. Les soupçons étant suspects, ils ne sont pas toujours confirmés. Dans nos exemples précédents, le changement d’attitude du propriétaire de l’entreprise peut être dû à un problème familial plutôt qu’ à un problème de travail, alors que les statistiques gouvernementales peuvent être réelles et que l’insécurité peut en effet diminuer. Dans le cadre de la psychologie, il faut souligner l’existence d’un trouble qui se caractérise précisément, entre autres choses, par le fait que ceux qui en souffrent ont un certain degré de suspicion à l’égard des autres. Nous parlons, par exemple, de ce qu’on appelle le trouble de la personnalité paranoïaque. Plus précisément, les hommes et les femmes qui en sont porteurs sont clairement identifiés par le fait qu’ils font preuve d’une très grande méfiance et d’un très haut degré de méfiance à l’égard des autres, au point qu’ils pensent toujours que les actes et les paroles qu’ils commettent cachent une intention malveillante manifeste. Mais pas seulement ça.

Ils croient aussi que les étrangers veulent en profiter, ils doutent toujours de la loyauté de leurs amis, ils remettent constamment en question la fidélité de leurs partenaires et s’identifient parce qu’ils sont souvent très méchants.

Tout cela sans oublier qu’ils sont également incapables de reconnaître qu’ils ont commis des erreurs. Le résultat de tout cela est que, en raison des niveaux élevés de suspicion qu’ils ont, ils présentent de graves problèmes dans leurs relations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *