Surpeuplement


Le surpeuplement est l’acte et le résultat du surpeuplement : thésauriser, stocker ou empiler sans aucun ordre. Le concept est souvent utilisé pour désigner l’encombrement des personnes dans un petit espace ou dont la surface n’est pas suffisante pour accueillir tous les individus d’une manière sûre et confortable.

Par exemple : « La famille vivait dans des conditions de surpeuplement dans une boîte précaire près des voies ferrées », « La surpopulation carcérale est un problème que le gouvernement doit résoudre d’urgence », « Nous étions surpeuplés dans le camp de réfugiés ». Supposons qu’un couple vive avec ses huit enfants dans une maison d’une seule pièce. Pour des raisons d’espace, aucun membre de la famille ne peut avoir d’intimité ou de confort. Ce groupe de dix personnes souffre donc de surpeuplement. Le surpeuplement est souvent la conséquence de mauvaises conditions économiques. Lorsqu’un groupe d’individus n’a pas les ressources matérielles nécessaires pour accéder à un logement plus grand, même si un tel déménagement peut être nécessaire, ils finissent par vivre dans des conditions de surpeuplement.

Dans de nombreux pays, la surpopulation est un problème courant dans les prisons et autres centres de détention (commissariats de police, institutions pour mineurs, etc). Les bâtiments ne sont pas équipés pour loger un si grand nombre de détenus, ce qui entraîne une surpopulation et une détérioration des conditions de vie des personnes privées de liberté.

Le surpeuplement ne porte pas seulement atteinte à la dignité des êtres humains mais, dans ce cas, il peut aussi rendre difficile la réinsertion sociale future.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *