Surface


Du latin superficialis, l’adjectif surface fait référence à ce qui est relié à la surface. Le superficiel est quelque chose qui se trouve dans la couche externe d’une chose, sans avancer en profondeur.

Par exemple: « Les blessures ne sont que superficielles et n’impliquent pas d’organes », « Le tremblement de terre a causé des dommages superficiels mais n’ a pas affecté la structure du bâtiment », « La voiture a plusieurs marques superficielles bien que son fonctionnement soit impeccable ». La recherche journalistique est superficielle et ne s’interroge pas sur les causes du problème « ,  » L’éditeur m’ a dit qu’il s’agit d’un livre superficiel et qu’il ne mérite pas d’être publié « ,  » Je n’ai jamais vu un film qui traite du sujet de la guerre d’une manière aussi superficielle « . Cet adjectif peut être dit à propos d’une personne, ce qui est une offense ou au moins une critique négative.

Un sujet superficiel est frivole et ne s’intéresse qu’aux apparences. Elle ne juge pas les choses par leur essence, mais par leur apparence: « Ma copine est un peu superficielle: elle passe la moitié de la journée à lire des magazines de mode et ne connaît même pas le nom du président », « La star hollywoodienne ressemblait une fois de plus à une personne superficielle quand elle a avoué qu’elle n’était pas consciente des problèmes que le peuple haïtien a souffert après le tremblement de terre. Pour la physique, la tension superficielle est l’action développée par les forces moléculaires qui génèrent la couche supérieure d’un liquide pour maintenir le volume dans la plus petite surface possible. L’utilisation superficielle de la langue La pauvreté linguistique est un problème qui a touché d’innombrables pays et continue de le faire, formant des jeunes qui, dans de nombreux cas, ne sont pas en mesure d’écrire correctement leurs propres noms et prénoms. À la naissance d’Internet, les enseignants se sont protégés du fait que le clavardage et les courriels étaient responsables de la vague croissante d’erreurs d’orthographe et de grammaire. Avec la rage des téléphones mobiles, les messages texte (ou sms) ont partagé la faute, étant donné le « besoin » de raccourcir les peines autant que possible pour économiser de l’argent. Cependant, tous les utilisateurs d’Internet et de téléphones mobiles n’ont pas vu nos compétences en orthographe et en grammaire s’estomper, ce qui rend quelque peu injuste de pointer du doigt la technologie et de l’accuser d’être « antiéducative ». N’est-ce pas grâce à elle que le savoir est devenu beaucoup plus accessible? Ne doit-on pas aux réseaux informatiques de pouvoir réaliser toutes sortes de cours d’enseignement à distance avec du tutorat en temps réel et des contacts avec des étudiants du monde entier? Les hispanophones peuvent penser que c’est notre propre chose, ce qui augmentera le pourcentage de laïcs en Espagne et les conjugaisons de verbes mal prononcées en Amérique latine.

Mais, non.

C’est le cas en France, où les adolescents communiquent par interjections et monosyllabes, au Japon, où il est de plus en plus difficile d’enseigner à leurs jeunes l’importance de l’écriture, et dans beaucoup d’autres pays, sous des formes différentes, mais avec la même conséquence: un héritage riche et durable est gaspillé, qui nous offre des millions de possibilités, de rester simplement à la surface, avec les éléments de base et, comme si Il est de plus en plus vrai que ceux qui étudient une langue étrangère l’observent et la respectent plus que de nombreux locuteurs natifs. Le plus grand problème, c’est que les êtres humains ont tendance à rectifier leurs erreurs, ce qui est beaucoup plus confortable que de les corriger à la racine, ce qui se traduit par une simplification des règles linguistiques lorsqu’il n’ y a plus tant de gens pour s’ y conformer, ce qui rend la mauvaise chose juste. La question est de savoir jusqu’où ce processus peut aller. Les générations futures pourront-elles comprendre la littérature classique ou même celle de notre époque?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *