Stupidité


Il faut retourner au latin pour trouver l’origine étymologique du mot stupidité. Ainsi, nous découvrons ainsi que c’est le résultat de la somme du terme « stupidus », qui peut être traduit par « assommé », et du suffixe « -ez », qui est utilisé pour exprimer une qualité.

La bêtise est quelque chose qui est dit ou fait par un idiot.

Ce terme (stupide) renvoie par contre à celui qui manque d’intelligence, de maladresse ou de bêtise.

On peut donc dire que la stupidité est absurde ou n’ a aucun sens. Par exemple: « L’explication du chancelier était une folie que même mon fils de huit ans ne croirait pas », « Conduire plus de 100 kilomètres à l’heure au milieu d’une ville est une folie qui met en danger la vie de nombreuses personnes », « Il y a des gens qui croient au charme et au charme, mais pour moi ce n’est rien de plus que des conneries.

La notion de stupidité a généralement une connotation péjorative ou agressive. C’est-à-dire qu’il n’est généralement pas utilisé comme une qualification pour le comportement ou les paroles de la personne qui a vraiment peu d’intelligence en raison d’une déficience mentale.

Une personne peut signaler la stupidité d’une autre personne lorsqu’elle commet une erreur ou fait preuve de maladresse. Imaginons qu’au milieu d’un dîner, un verre de vin tombe par terre et déverse son contenu. Un homme décide de nettoyer la tache en utilisant le manteau de sa femme pour absorber le vin. Sa femme l’accuse donc de faire quelque chose de stupide, puisqu’il aurait été logique d’utiliser un chiffon ou un chiffon pour cette tâche.

Il est curieux de constater qu’il y a même une théorie sur le terme dont nous parlons. L’historien italien Carlo Maria Cipolla (1922 – 2000) fut, en particulier, la personnalité qui développa ce qu’on appelle la Théorie de la Stupidité. En 1988, il a présenté cet ensemble d’idées sur cette « qualité » que certains humains ont. En ce sens, il devient clair que les imbéciles forment un groupe des quatre qui existent dans le monde entier.

Ainsi, il y aurait ceux qui ne seraient pas intelligents, les misérables et les méchants. Dans une brochure intitulée « Allegro ma ma non tropo », il a présenté la théorie selon laquelle, entre autres choses, il affirme que le groupe d’idiots du monde entier est énorme. Il est aussi clair que quelqu’un l’est lorsqu’il cause du tort à une autre personne et non seulement il n’en retire aucun avantage, mais il se fait du mal à lui-même. Ce personnage n’ a pas été le seul à avoir abordé le sujet de la stupidité humaine. Des figures comme le philosophe espagnol Fernando Savater l’ont aussi fait, et même des affirmations ont été faites qu’il y a deux choses qui sont infinies dans le monde: l’univers et la stupidité de l’homme.

Il est important de noter que ce que l’on définit comme stupidité est subjectif. Un joueur de football qui décide de marcher sur le terrain d’abord avec son pied droit sent que cette action lui porte chance, bien que certains de ses coéquipiers décrivent cette habitude comme stupide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *