Sociologie


Avant d’entrer pleinement dans la définition de la sociologie, il nous faut déterminer l’origine étymologique de ce terme. Concrètement, son bagage se trouve en latin et plus précisément dans l’union des mots soc? us, qui se traduirait par « partenaire ou individu », et logía qui a plusieurs significations parmi eux « étude ». Par conséquent, à partir de là, nous pourrions faire une traduction littérale de cette sociologie est l’étude du partenaire ou de l’individu. La sociologie est une science dédiée à l’étude des groupes sociaux (groupe d’individus vivant ensemble dans différents types d’associations). Cette science analyse les formes internes d’organisation, les relations que les sujets entretiennent entre eux et avec le système, et le degré de cohésion existant dans le cadre de la structure sociale. Par exemple: « Mon fils veut étudier la sociologie après le lycée », « J’ai vu un débat très intéressant sur la sociologie à la télévision hier soir », « Le président est peut-être un grand économiste, mais il en sait très peu sur la sociologie ». On pourrait dire que la sociologie existe depuis longtemps avant qu’elle ne se développe comme science ou que son objet d’étude sera délimité.

Au Ve siècle avant J. -C. , Hérodote se consacra à la description complète des coutumes et des rituels de divers peuples. Ibn Khaldoun (1332-1406), quant à lui, proclame la notion d’Ilm el Iytima (la science de la société ou du social).

Auguste Comte, d’autre part, a été chargé de façonner le concept de la sociologie, quand en 1838, il a présenté son cours sur la philosophie positive. La sociologie n’ a été consolidée en tant que science autonome qu’au milieu du XIXe siècle.

Dès la fin du XXe siècle, différentes écoles et différents courants dominants commencèrent à se différencier. En ce sens, il est intéressant de faire une courte parenthèse pour établir que la sociologie à travers l’Histoire n’ a pas laissé indifférent.

C’est pourquoi les grands penseurs de tous les temps, comme l’Allemand Max Weber, l’ont défini comme la science qui est en charge d’une mission très spécifique.

Pour lui, cette discipline est confrontée à l’action sociale afin de pouvoir entreprendre l’explication causale, à partir d’une approche de la connaissance dite interprétative, tant son développement que ses effets. La sociologie peut être étudiée à partir de différentes méthodes: la sociologie qualitative, qui inclut des descriptions et des explications détaillées des comportements, des situations et des sujets, et qui peut aussi inclure l’histoire des participants racontée par eux-mêmes; et la méthode quantitative, qui traite de variables qui peuvent être représentées par des valeurs numériques (nombre) et qui nous permettent de rechercher des relations possibles par l’analyse statistique.

Quant aux principaux paradigmes sociologiques, le fonctionnalisme (qui affirme que les institutions sociales sont des moyens développés collectivement pour satisfaire les besoins de la société), le marxisme (théorie du conflit), le structuralisme, l’interactionnisme symbolique et la théorie des systèmes peuvent être mis en évidence. Ainsi, de nos jours, il est très fréquent que cette science de l’individu soit utilisée pour réaliser des études intéressantes sur les aspects latents de notre société qui nous concernent ou nous intéressent. Des études sociologiques sont souvent menées pour déterminer le comportement des jeunes face aux drogues ou à l’alcool. Des données seront recueillies sur l’âge auquel ils commencent à consommer, les raisons pour lesquelles ils boivent ou s’ils se sentent poussés par leurs amis à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *