Sociogramme


Une technique est connue sous le nom de sociogramme, qui, par l’observation et l’évaluation d’un contexte, reflète dans un graphique les différents liens entre les membres d’un groupe. De cette façon, il est capable de faire ressortir les degrés d’influence et les liens de préférence qui y sont présentés.

Les sociogrammes sont des ressources utiles pour tracer la structure d’une organisation, qu’elle soit grande ou petite.

C’est aussi un outil d’analyse du fonctionnement des réseaux criminels, par exemple. Le socio-gramme est considéré comme une technique de nature sociométrique, c’est-à-dire une méthode qui permet de mesurer les relations sociales entre les membres d’un groupe humain, où ses éléments sont connus, ont des objectifs communs et s’influencent mutuellement. Au niveau graphique, un sociogramme représente les relations interpersonnelles au moyen de points (individus) qui semblent unis par une ou plusieurs lignes (relations interindividuelles). Le graphique obtenu permet d’apprécier les affinités, de détecter des sous-groupes au sein du groupe principal et de localiser les leaders sociométriques (les personnes les plus influentes).

De cette façon, il est possible d’agir sur le groupe pour activer des liens potentiels ou désactiver les liens existants. L’un des domaines de notre vie quotidienne où l’utilisation des programmes sociaux est la plus efficace et la plus efficiente est sans aucun doute l’éducation. Dans ce secteur, cet instrument devient un outil très utile pour connaître réellement l’ensemble des relations qui s’établissent dans la salle de classe et qui peuvent être négligées par l’enseignant. De cette façon, il est possible de découvrir à travers eux à la fois le degré de cohésion qui existe au sein de ce groupe d’étudiants et la place que chaque étudiant y occupe. De cette façon, il sera possible de savoir qui est le jeune qui se distingue ou agit comme leader, qui est celui qui est isolé ou qui est rejeté par le reste de ses compagnons. Toutes ces connaissances seront acquises grâce à l’élaboration d’une série de questions qui constitueront un questionnaire très complet et préparé.

Ces questions seront en particulier de deux types. D’une part, il y aura les appels intellectuels qui se rapporteront à l’activité productive de la classe et d’autre part, il y aura les appels affectifs qui iront en relation avec les choix que les élèves feraient pour développer des activités récréatives.

Par exemple, parmi les questions intellectuelles, il y aurait des questions comme « Qui choisirais-tu pour faire le travail de Plastica? Entre-temps, un échantillon des questions affectives serait le suivant: « Quel compagnon choisirais-tu pour faire une sortie éducative? Le sociogramme est donc un outil très commun dans le domaine de la sociologie, la science qui se concentre sur l’examen et l’analyse des groupes sociaux. Avec ce type de méthodes, la sociologie étudie les relations que les sujets entretiennent entre eux et avec le système, et le degré de cohésion qui existe dans la structure sociale. Il convient de noter que les méthodes de sociologie peuvent être qualitatives (avec une description détaillée des situations, des comportements et des personnes) ou quantitatives (qui traite des caractéristiques et des variables qui peuvent être représentées par des valeurs numériques).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *