Section césarienne


La première signification de la section césarienne mentionnée dans le dictionnaire de l’académie de langues se réfère à celle qui est liée à l’empereur ou à l’empire. C’est pourquoi plusieurs villes portent ou portent le même nom, comme Césarée Marie ou Césarée de Philippes. Dans ces cas, le terme est utilisé sans tilde comme dérivation de la césarée latine. L’utilisation la plus courante du concept de césarienne est cependant le domaine de la santé.

Intervention chirurgicale qui consiste à ouvrir l’utérus pour retirer un bébé.

La césarienne est donc une opération de main d’œuvre. Il s’agit d’une incision pratiquée au-dessus du bassin lorsque l’accouchement vaginal comporte un risque pour le bébé et/ou la mère.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un gynécologue peut suggérer une césarienne.

Certaines femmes, au-delà des recommandations, sont prêtes à accoucher par voie vaginale et à prendre des risques.

Comme toute intervention chirurgicale, la césarienne comporte cependant aussi des risques. Il est donc recommandé qu’un spécialiste décide de la meilleure façon d’accoucher et que la femme enceinte accepte le conseil médical. Il est maintenant courant pour les femmes de recevoir l’anesthésie épidurale avant la chirurgie.

De cette façon, vous restez éveillé pendant le travail et n’avez que la partie inférieure de votre corps engourdie.

Après la césarienne, le patient doit se reposer et prendre certaines précautions. Le rétablissement, même si tout fonctionne bien dans l’intervention, prend plusieurs jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *