Sarcoma


Le sarcome est un concept qui vient du mot latin sarcome. Ce terme, à son tour, a son origine étymologique dans un mot grec faisant référence à une croissance ou un gonflement de la chair. En médecine, le sarcome est une tumeur maligne qui se produit dans un muscle, un os, un vaisseau sanguin ou tout autre type de tissu conjonctif. Ces tumeurs ont un aspect charnu. Les sarcomes sont générés à partir du mésenchyme: le tissu conjonctif embryonnaire, d’où proviennent les vaisseaux lymphatiques, les vaisseaux sanguins, le tissu musculaire et le tissu conjonctif. Ainsi, les sarcomes proviennent des cellules embryonnaires qui font partie du mésoderme. Ce détail différencie les sarcomes des carcinomes, qui sont un autre type de tumeur. Les carcinomes sont générés par des cellules épithéliales, ce qui n’est pas le cas des sarcomes.

Il y a différentes sortes de sarcomes. Les ostéosarcomes ou ostéomas sarcomates sont des cancers osseux (ou cancers osseux) qui se développent habituellement aux extrémités de la diaphyse des os les plus longs.

Les sarcomes des tissus mous, d’autre part, surviennent dans les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Si le sarcome apparaît dans les vaisseaux lymphatiques, on l’appelle lymphangiosarcome.

Les fibrosarcomes, les angiosarcomes, les liposarcomes, les léiomyosarcome et les rhabdomyosarcomas sont d’autres types connus de sarcome qui peuvent affecter les gens.

Il est important de mentionner que la sévérité des sarcomes dépend de chaque cas, avec des traitements tels que la chimiothérapie ou des interventions chirurgicales pour leur élimination. Les causes du sarcome des tissus mous ne sont pas connues, tout comme d’autres cancers, y compris les tumeurs cérébrales ou l’ostéosarcome. De même, presque tous les cas diagnostiqués ne sont pas liés à un facteur de risque particulier. Cependant, certaines tumeurs présentent des facteurs de risque prédominants, tels que:

· des maladies héréditaires rares (principalement Von Recklinghausen et la neurofibromatose, toutes deux liées à certains types de sarcomes);

· des séances de radiothérapie un peu plus tôt, ce qui augmente les risques de développement des sarcomes. Il convient de mentionner que le cancer est particulièrement résistant au traitement dans ces cas. En ce qui concerne les symptômes qui parlent de l’apparition imminente du sarcome des tissus mous, le premier est la présence d’une masse palpable des tissus mous.

Lorsqu’il n’ y a pas de signes évidents d’infection, la détection de l’inflammation n’est pas très simple, car ce type de sarcome est généralement localisé dans les zones profondes.

De plus, il est important de noter qu’ils ne causent habituellement pas de douleur et que leur croissance se produit à grande vitesse. D’autre part, la douleur peut apparaître si la taille devient considérable, car la masse commence à exercer une pression sur certains muscles et terminaisons nerveuses, ou même sur certains organes.

Lorsqu’un sarcome se développe dans l’abdomen, il est fréquent qu’il se développe trop rapidement avant que vous puissiez le détecter.

Pour compliquer encore plus les choses, le médecin doit s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une tumeur bénigne avant de se précipiter pour poser un diagnostic. Comme on pouvait s’ y attendre, cela entraîne souvent un diagnostic tardif et, par conséquent, un traitement inadéquat pendant un certain temps. Pour éviter que cela ne se produise, les spécialistes ont déterminé trois critères de risque qu’ils doivent soupçonner que la tumeur n’est pas bénigne, mais plutôt un sarcome des tissus mous: si elle mesure plus de 5 cm, croît très rapidement ou est située en profondeur, elle doit être traitée comme telle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *