Rubbing


L’étymologie du frottement nous renvoie à frotter, un terme de la langue française. Le verbe fait allusion à la répétition de quelque chose sur un autre élément ou une autre surface, en appliquant plus ou moins de force. Par exemple : « Pour faire cette préparation, il faut frotter la tomate mûre sur une tranche de pain puis ajouter de l’huile d’olive, du sel et du poivre », « Quand on applique un écran solaire, il ne faut pas trop frotter pour permettre à la peau d’absorber la crème », « Après avoir frotté avec un pinceau pendant plusieurs minutes, j’ai finalement réussi à enlever la tache de sauce de la nappe ». L’action de frottement est souvent effectuée dans la vie de tous les jours. Si une personne a froid, pour citer un cas, elle peut décider de se frotter les mains ensemble pour se réchauffer, en frottant une main avec l’autre pour générer de la chaleur. Pour voir à travers une fenêtre embuée, par contre, frottez le verre, soit à la main ou avec un chiffon, pour éliminer l’humidité. Lorsque les yeux de quelqu’un vous démange, vous pouvez frotter vos paupières avec vos doigts pour essayer de trouver un soulagement. Dans le contexte de l’art, la technique créée par Max Ernst dans les années 1920 pour créer des estampes d’objets est connue sous le nom de frottage. La méthode consiste à placer une feuille sur l’objet à imprimer (une pièce de monnaie, par exemple). Ensuite, un crayon doit être frotté sur la feuille afin de faire une impression qui aura la texture et la forme de la pièce.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *