Risque


Le risque est un terme dérivé de l’italien, une langue qui, à son tour, l’ a adopté d’un mot de l’arabe classique qui pourrait être traduit par « ce que la providence tient ». Le terme désigne la proximité ou l’éventualité d’un dommage potentiel. La notion de risque est souvent utilisée comme synonyme de danger.

Le risque est cependant lié à la vulnérabilité, tandis que le risque est associé à la faisabilité des blessures ou des dommages.

Il est donc possible de distinguer le risque (la possibilité de dommage) et le danger (la probabilité d’accident ou de pathologie).

En d’autres termes, le danger est une cause de risque. Un autre concept généralement lié au risque est la menace, et c’est une parole ou un fait qui anticipe les dommages.

On peut considérer qu’il y a menace lorsqu’il y a au moins un incident précis dans lequel la menace s’est matérialisée. Il existe différents types de risques qui surviennent dans différents domaines.

Le risque professionnel, par exemple, permet de faire référence au manque de stabilité ou de sécurité d’un emploi. Le risque biologique, quant à lui, renvoie à la possibilité de contagion au milieu d’une épidémie ou par contact avec des matières biologiques potentiellement dangereuses.

Le risque financier, enfin, est lié à la solvabilité monétaire d’une personne, d’une entreprise ou d’un pays.

Cette notion fait référence à la capacité de rembourser une dette contractée. Un pays avec un taux de chômage élevé, une production faible, une inflation élevée et des dettes importantes présente un risque financier très élevé.

Il est donc peu probable que les États-Unis aient accès à de nouveaux prêts, car ils éprouveraient de sérieuses difficultés à les rembourser. Chaque famille adopte une variété de méthodologies pour élever ses enfants et s’appuie sur différents principes moraux et croyances, qui influent sur ses décisions et sa vision du monde qui l’entoure.

Certains des éléments les plus communs des civilisations occidentales sont la méfiance à l’égard des étrangers, la censure du matériel érotique jusqu’ à un certain âge, et l’hypothèse que les enfants sont en sécurité dans le milieu scolaire; ces trois points, comme nous le verrons plus loin, n’offrent pas toujours les résultats escomptés. Premièrement, de nombreuses études sur les enfants et les adolescents qui ont été victimes de maltraitance de diverses manières montrent que plus de 50 % des auteurs étaient des parents ou des amis proches de leurs parents. Face à cette information terrifiante, nourrir le mythe de l’homme sac ne fait qu’augmenter les chances de ces agresseurs connus. En ce qui concerne le contenu sexuel, on pourrait dire que depuis l’avènement d’Internet, les parents ont très peu de possibilités de surveiller l’information que leurs enfants consultent; alors que tous les appareils ayant accès à Internet ont des systèmes de contrôle parental, il y a plus de façons d’ignorer les blocages que de les appliquer, et tout enfant ayant des compétences en informatique peut trouver rapidement la recette pour ignorer les décisions de ses aînés. Enfin, l’école peut devenir un véritable cauchemar pour beaucoup d’élèves, en particulier pour ceux qui ont des défauts physiques cachés, les homosexuels et ceux qui appartiennent à une race ou une religion méprisée par leur environnement.

Les agressions physiques ne sont que la partie la plus évidente de la souffrance à laquelle elles sont soumises; la torture psychologique a des conséquences infiniment plus graves, comme le suicide et la dépression.

L’enfance devrait être la meilleure étape de notre vie, une période d’amour sincère et d’apprentissage et d’enrichissement constants; dans la pratique, cependant, chaque pas que nous faisons comporte un risque et nous ne faisons pas toujours confiance à la bonne personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *