Revue historique


Le bref et concis récit qui examine une œuvre scientifique ou artistique s’appelle une revue. Ces notes résument et décrivent les principales caractéristiques de quelque chose, permettant au lecteur d’en approfondir sa connaissance. Le terme « révision » a son origine étymologique en latin.

Concrètement, il émane de la somme de deux parties: le préfixe « re », qui peut être traduit par « réitération », et le nom « signum », qui est synonyme de « signal ».

L’histoire, par contre, est celle qui appartient à l’histoire ou qui s’ y rapporte.

Ce concept peut être utilisé pour nommer les sciences sociales consacrées à l’étude du passé de l’humanité ou du passé lui-même (les événements qui se sont réellement produits). Le terme historique, d’autre part, vient aussi du grec. Il est donc constitué de la somme de « l’histoire », qui équivaut à des « histoires du sage », et du suffixe « -ica », qui peut être utilisé comme « référence ». Bref, une revue historique est un bref texte qui vise à examiner les faits historiques d’une question donnée. Ce type de notes fournit une vue d’ensemble de l’objet examiné dans un format descriptif-informatif.

En plus de tout ce qui précède, nous devons préciser clairement que tout examen historique nécessite une série de parties ou d’éléments essentiels. En ce sens, en termes généraux, il doit avoir une introduction, un organe central où sont traités les événements analysés et enfin une conclusion, où sont établis les résultats obtenus grâce à l’analyse pertinente. Au sein de l’entreprise, il est également courant de créer une revue historique ou une fiche d’information. Dans ce cas, elle est généralement utilisée pour faire connaître l’entreprise à l’extérieur. C’est pourquoi il comporte une série de volets incontournables tels que le secteur dans lequel il travaille, l’origine de sa création et les objectifs qui l’ont guidé, les produits et services qu’il offre, les avancées et les changements qu’il a subis au fil du temps ainsi que les défis qui se sont posés.

Toutes ces données permettront, par exemple, aux journalistes qui pourraient être intéressés par l’entreprise de disposer d’un très large éventail d’informations à des fins de reportage. Un examen historique d’un club de football, par exemple, devrait inclure des informations sur sa fondation (date, responsables), les premiers pas, les activités, les principales réalisations et les chiffres: « Boca Juniors est un club argentin fondé le 3 avril 1905 par des immigrants italiens. En 1912, il a commencé à participer à la compétition de première division et est actuellement l’une des trois seules équipes qui ont participé à tous les tournois professionnels argentins.

Parmi les joueurs les plus importants qui portaient son maillot, on peut citer Francisco Varallo, Roberto Cherro, Ángel Clemente Rojas, Antonio Rattín, Hugo Gatti et Diego Armando Maradona.

Les revues historiques peuvent également être consacrées à d’autres organisations (telles que des entreprises ou des associations), pays, produits, etc: « La Coca-Cola Company a commencé à fonctionner en 1892 dans la ville américaine d’Atlanta.

Sa marque la plus connue est Coca-Cola, une boisson gazeuse qui a été mise en vente avant la création de l’entreprise et qui est vendue dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *