Résolution administrative


Une résolution peut être un décret, une décision ou une décision émanant d’une autorité particulière. Selon leur source et leur portée, les résolutions peuvent être qualifiées de différentes façons. Une résolution administrative, en ce sens, est une ordonnance émise par le responsable d’un service public. Il s’agit d’une règle dont la portée est limitée au contexte du service en question et dont le respect est obligatoire. Par exemple: « La concession du service sera officialisée par une résolution administrative », « La Cour suprême a averti qu’aucune nouvelle taxe ne peut être fixée par voie de résolution administrative », « Le leader travaille à la conception d’une résolution administrative qui établit la portée de l’accord ». Les experts soulignent que des décisions administratives sont rendues pour garantir que les services publics remplissent les fonctions prévues par la loi. La résolution administrative précise, développe ou complète ce qui est prévu par la loi. En plus de ce qui précède, nous devons également souligner une autre série importante d’aspects sur les résolutions administratives, parmi lesquels on peut citer: – Ils se composent généralement de trois parties distinctes: l’expositoire, qui établit ce qu’est le « problème »; le considératif, qui analyse le problème en question; et enfin la solution, qui vient enregistrer la solution qui a été convenue.

La compétence pour exécuter le processus de délivrance de la décision incombe à la personne qui, juridiquement, s’est vu conférer la compétence susmentionnée sur le droit revendiqué ou la décision à prendre. La loi est celle qui détermine les termes spécifiques ou généraux, selon les cas, pour rendre la résolution administrative pertinente. Des délais qui, comme c’est le cas pour aucune autre manière, doivent être absolument respectés. Il est établi qu’il est essentiel et nécessaire que le document à l’examen mette en œuvre la décision ou la solution de toutes les questions soulevées par les parties intéressées et celles qui en découlent. Il existe des résolutions administratives de nature particulière qui, conformément à la législation espagnole en vigueur, doivent se conformer à un maximum de manière inéluctable. Laquelle? Il est considéré comme essentiel qu’en aucun cas ils ne contreviennent aux dispositions d’une disposition générale, même s’ils ont un rang identique ou supérieur. Et c’est ainsi qu’il apparaît dans la loi 30/1992, du 26 novembre, sur le système juridique des administrations publiques.

L’importance des résolutions administratives réside dans leur flexibilité. Ces résolutions présentent des informations actualisées et spécifiques qui ne font pas partie du texte de la loi.

Il convient de noter que les résolutions administratives sont complémentaires des lois, articulées avec elles mais ne les contredisent jamais. L’organisme chargé du recouvrement de l’impôt dans un pays peut rendre des décisions administratives pour déterminer comment les affidavits pour une certaine somme doivent être faits, pour ne citer qu’une possibilité, bien qu’ils ne puissent pas créer un nouvel impôt parce que cela dépasse leur champ d’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *