Reptor


Reptor est un terme qui ne fait pas partie du dictionnaire de l’Académie de langue. C’est un terme utilisé par certaines personnes pour désigner l’espèce qui rampe. Le verbe reptar est accepté par le SAR en référence à l’action de glisser-déplacer pour faire défiler. Cette méthode de déplacement est utilisée par les reptiles: animaux avec des vertèbres qui, faute de pattes ou de jambes très courtes, se déplacent en rampant et en frottant la surface avec leur ventre.

Bien que les serpents soient habituellement les premiers animaux auxquels nous pensons lorsque nous cherchons des exemples de ce mécanisme de mouvement, il y en a beaucoup d’autres, dont certains sont très petits et absolument inoffensifs par rapport à ceux-là, comme c’est le cas des vers de terre, une famille qui comprend environ 6 000 espèces, dont l’être humain en a répertorié environ 4 000.

Curieusement, les vers de terre ont leur origine dans l’eau, ce qui se traduit par certaines de ses caractéristiques: par exemple, ils dépendent de l’humidité pour survivre, ont une respiration cutanée et des systèmes pour résister au dessèchement.

Dans les écosystèmes où ils sont considérés comme une espèce clé, leur rôle est vraiment important, car:

· ils contribuent à la formation du sol;

· ils sont le plus grand zoom dans le sol;

· ils sont les principaux promoteurs de l’activité microbienne;

· ils sont constamment impliqués dans les cycles de l’azote et du carbone;

· ils sont la nourriture clé pour certaines espèces de mammifères (tels que les sangliers, les renards et les blaireaux) et les oiseaux, ce qui explique pourquoi C’est donc à partir de ces définitions que la notion de déposant est apparue de façon informelle. Certains parlent de rapaces pour nommer les animaux rampants: « Le serpent est un animal de rapaces, capable de ramper à grande vitesse », « Méfiez-vous des rapaces qui peuvent vous surprendre quand vous marchez dans le pinceau », « Le rapaces s’est approché et a mordu l’explorateur dans sa cheville ».

Il est important de noter qu’en raison de son manque d’acceptation par le SAR, il est recommandé d’utiliser d’autres termes équivalents à ceux de reptor. En fait, le reptile est le concept approprié pour nommer les animaux rampants. En ce sens, on peut dire que le reptor est une déviation du terme reptile qui, au moins pour le moment, n’est pas reconnu par l’organisme chargé d’établir les critères et les principes de notre langage. Reptor, par contre, est le nom donné à une solution logicielle développée spécialement pour les laboratoires pharmaceutiques.

La société qui a créé ce logiciel est basée dans la ville israélienne de Netanya.

Reptor est aussi le nom d’un personnage de la série Fire Emblem, en particulier Genealogy of the Holy War. C’est le Duc de Freege Castle et le Premier ministre de Grannvale. Tout au long de l’histoire du jeu, Reptor participe à une conspiration pour accroître son pouvoir au niveau continental en commettant des actes tels que l’assassinat d’un roi, ce qui affecte négativement le cours d’une guerre qui a déjà eu lieu avant son intervention. Son nom d’origine est japonais et, curieusement, les fans en charge de la première traduction non officielle l’appelaient « Leptor », étant donné qu’en japonais il n’ y a pas de son, et que son « r » est généralement prononcé à mi-chemin entre les deux lettres (si on l’observe à partir de notre langue).

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *