Réponse


Une réponse est une réponse à quelqu’un qui nous appelle ou nous demande. Par exemple: « Je l’ai appelé plus de quatre fois et je n’ai pas eu de réponse », « Je vais revenir demain et je ne partirai pas sans une réponse de votre part », « L’acteur lui a proposé un mariage vivant et, à la surprise générale, il a eu une réponse négative ».

La satisfaction à l’égard d’une question ou d’un doute est aussi connue sous le nom de réponse.

Dans certains cas, la réponse est nécessaire pour bénéficier d’un certain avantage, comme dans le cas de certains concours télévisés, ou pour obtenir une qualification, comme c’est le cas dans les écoles.

D’autre part, les êtres humains rencontrent quotidiennement une variété de préoccupations, d’importance moyenne, telles que l’emplacement d’une rue ou les ingrédients d’un plat que nous voulons préparer.

Une autre utilisation du concept est liée à la réponse ou à la contradiction de ce que quelqu’un dit: « Le président a accusé le gouverneur des échecs du travail, bien que la réponse de son adversaire politique n’ a pas été fait attendre », « Dura respuesta del Ministro ante las críticas esgrimidas por un grupo de periodistas ». La réponse peut aussi être l’effet recherché d’une action: « L’appel à l’unité n’ a pas reçu la réponse attendue », « L’appel lancé par le gouvernement a reçu une réponse négative de la population, puisque très peu de citoyens sont venus voter ». Pour la psychologie et la biologie, la réponse est la réaction d’un organisme à un stimulus.

Cette réponse peut être exprimée par des changements mécaniques, physiques, chimiques ou autres. Enfin, il s’agit d’une réaction aux mesures prises pour atténuer les effets d’un événement indésirable. L’objectif de la réponse est de réduire les pertes humaines et matérielles: « La réponse de la communauté internationale au tremblement de terre a été exemplaire.

Neuromarketing et réponses inconscientes La discipline appelée neuromarketing est basée sur la recherche et l’étude des processus cérébraux qui répondent aux stimuli de la publicité et des techniques de marketing traditionnelles, ce qui les amène à prendre des décisions une fois exposés aux différentes tactiques commerciales de l’industrie.

Cela vous donne l’occasion de « lire le comportement du consommateur », de savoir ce qu’il veut, ce qui le fait acheter un produit, quelle est la voie qu’il emprunte lorsqu’il considère les avantages et les inconvénients d’une certaine offre et finalement de se convaincre qu’il est dans son intérêt de l’accepter. Dans le domaine de la publicité, la recherche d’un certain impact sur le public demande beaucoup d’efforts et de temps. D’innombrables questions sur les besoins et les goûts des clients potentiels, leurs tendances, les façons de les surprendre, et il est possible d’ y répondre par le biais du neuromarketing.

Loin des limites du marketing traditionnel, cette discipline permet de réaliser des conceptions très précises et profondes, avec une marge d’erreur beaucoup plus réduite. Certains prétendent que le neuromarketing est une version perfectionnée des messages subliminaux, qui envoyaient de la publicité au cerveau sans que l’individu ne s’en rende compte, ce qui provoquait une série de réponses qui semblaient n’avoir aucune explication. Du point de vue des entreprises, le neuromarketing représente une ressource inestimable et sans aucun contrepoint, puisqu’il nous permet de relever les plus grands défis marketing.

Pour beaucoup, cependant, il s’agit d’un danger grave, car il peut être considéré comme une arme pour manipuler l’esprit des consommateurs, les conduisant à prendre des décisions qui vont à l’encontre de leur volonté, et cela pourrait aller au-delà des limites de l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *