Rendre


Le verbe produire, qui dérive du mot latin ced? re, a plusieurs usages. Le premier sens mentionné dans le dictionnaire de l’académie de langues se réfère à l’obtention, la fourniture ou la livraison de quelque chose à quelqu’un. Par exemple: « Le magnat russe a annoncé qu’il céderait une partie du terrain pour la construction d’une école publique », « Le gouverneur n’est pas disposé à céder le pouvoir », « L’équipe espagnole pourrait céder à l’attaquant suédois parce qu’il n’ a pas sa place dans son équipe ». Céder peut aussi signifier se rendre, perdre ou être soumis: « Je ne céderai pas, peu importe combien ils me menacent: je suis prêt à aller le plus loin possible », « La critique a forcé le gouvernement à céder », « Les autorités ne sont pas disposées à céder aux exigences des terroristes ».

Dans le domaine du sport, l’abandon est associé à la perte de positions ou de temps par rapport au gain d’un adversaire: « Le coureur australien vient d’abandonner quarante-huit secondes sur le leader au dernier tour », « Avec cette défaite, l’équipe italienne a abandonné quatre positions dans le tableau », « Le joueur serbe a remporté le tournoi sans renoncer à un set ».

Lorsqu’un élément est libéré ou brisé par l’action d’une force intense, on peut dire qu’il a cédé: « Attention! Le pont est sur le point de céder à cause du poids »,  » Le grand débit d’eau a cédé au barrage et il y a eu une inondation. Enfin, le concept peut faire référence à la diminution de l’intensité de la fièvre, du froid, du vent ou d’autres facteurs: « Les rafales commenceraient à diminuer dès demain », « Les basses températures ne baissent pas encore ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *