Recomptage


Pour connaître le sens du terme recomptage, il faut d’abord en déterminer l’origine étymologique. Dans ce cas, on peut dire que c’est un mot dérivé du latin, puisqu’il est composé de plusieurs composantes de cette langue: -Le préfixe « re-« , qui équivaut à « backwards ».

La particule « avec », qui est utilisée pour indiquer « tous » ou « ensemble ». Le verbe « putare », qui peut se traduire par « estimar ». Le comptage est le processus et le résultat du recomptage de quelque chose. Cela signifie que, selon la signification originale du terme, il est d’abord compté puis recompté pour confirmer que le premier comptage était correct. La notion de comptage est également utilisée pour nommer ce qui est fait lorsque l’on cherche à confirmer le nombre de membres ou d’éléments qui composent un ensemble. Le décompte, par contre, peut être la création d’un inventaire. Dans le cadre des élections et des élections, qu’elles soient locales, régionales ou même nationales, le dépouillement revêt une importance particulière. C’est la phase au cours de laquelle, une fois l’heure des votes écoulée, les personnes chargées de présider le bureau de vote doivent ouvrir l’urne et calculer tous les votes qui ont eu lieu.

C’est-à-dire, c’est le moment où les votes sont lus à haute voix et que l’on procède ensuite au comptage du nombre de candidats ou de partis reçus. Supposons que, dans une entreprise de 200 employés, il y ait un vote pour élire un délégué. Il y a deux candidats et chacun des deux cents travailleurs vote, déposant un papier dans une urne. Le dépouillement donne 124 voix pour le candidat A et 76 voix pour le candidat B.

Un recomptage est alors effectué qui ratifie le premier résultat. Le candidat A devient ainsi le délégué du travailleur. Vous pouvez également compter le stock de produits dans un magasin.

Le propriétaire de l’établissement procédera au comptage un par un des différents produits pour effectuer un inventaire.

Cela vous permettra d’optimiser votre relation avec les fournisseurs, en commandant à l’avance les produits qui sont sur le point de s’épuiser. En médecine, on procède habituellement à différents dénombrements pour obtenir des renseignements sur l’état de santé d’une personne. La numération plaquettaire, pour ne nommer qu’une possibilité, révèle le nombre de plaquettes qu’un être humain a dans sa circulation sanguine.

Il est à noter que les plaquettes jouent un rôle important dans la coagulation. Un résultat anormal de ce comptage peut être un symptôme d’anémie, de leucémie ou d’autres troubles. Parfois, une personne est soumise à ce qu’on appelle une numération globulaire complète, ce qu’on appelle le SRC, qui est censé mesurer la quantité de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes dans le sang. Cela vous permettra de détecter les infections et même de diagnostiquer certaines maladies, tout en gardant un œil attentif sur la façon dont vous êtes traité pour le cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *