Procédure pénale


Avant d’entrer pleinement dans l’établissement du sens de la procédure pénale, il est nécessaire de déterminer l’origine étymologique des deux mots qui lui donnent forme: -Le processus dérive du latin, en particulier du « processus », qui peut se traduire par « avance » ou « développement ». Le crime émane aussi du latin. Le cas échéant, il est le résultat du développement de « poenalis », qui signifie « relatif à l’amende » et se compose de deux parties distinctes: le nom « poena », synonyme de « fine », et le suffixe « -al », qui est utilisé pour indiquer « relatif à ». La procédure pénale est la procédure juridique utilisée pour veiller à ce qu’un organe de l’État applique le droit pénal dans un cas précis. Les actions menées dans le cadre de ces processus visent à enquêter, identifier et éventuellement sanctionner les comportements criminalisés par le Code pénal. Plus précisément, nous pouvons établir que toutes les procédures pénales ordinaires sont composées de trois parties ou phases distinctes: 1. Cette première période se caractérise par le fait que, pendant cette période, non seulement les faits qui feront l’objet d’une procédure pénale sont établis, mais également l’infraction en vertu de laquelle ils seraient couverts. Tout cela, sans bien sûr ignorer la responsabilité possible du défendeur ou sa liberté, après qu’il ait témoigné et la décision rendue par le juge au moyen d’une ordonnance pertinente. Il peut s’agir d’un procès, d’une libération ou d’un emprisonnement officiel. 2-L’instruction.

Dans cette deuxième phase, les avocats des deux parties procéderont à la présentation de tous les éléments de preuve en leur faveur et des circonstances entourant l’événement en question.

Cela signifie qu’ils seront amenés à la table, des résultats d’inspection aux témoignages de témoins ou aux opinions d’experts de toutes sortes.

3- Le procès. Enfin, tous les éléments de preuve, les détails de l’affaire, les rapports et autres documents seront présentés au juge par les deux parties, dans le but clair de montrer clairement que leurs clients sont innocents. L’objectif ultime de la procédure pénale est la préservation de l’ordre public.

Les caractéristiques de leur développement dépendent de chaque juridiction. En Argentine, par exemple, la procédure pénale permet de punir les personnes âgées de plus de 18 ans.

En règle générale, une procédure pénale est entamée avec une enquête préparatoire comprenant l’étape de l’enquête.

Dans cette partie du processus, des éléments de preuve sont recueillis pour appuyer l’accusation portée contre une personne. Une fois cette étape franchie, c’est le temps du procès. Dans le cas présent, la procédure pénale consiste à analyser et à évaluer les éléments de preuve recueillis au cours de l’enquête. Sur la base de cette analyse, le juge en charge de l’affaire pénale rendra la décision correspondante et déterminera la peine correspondant à l’auteur du crime, dans le cas où cette qualité d’auteur a été prouvée. Enfin, la procédure pénale s’achève avec l’exécution de la peine, c’est-à-dire avec l’exécution effective de la peine déterminée par le juge ou le tribunal conformément à la loi. Par exemple, une procédure pénale commence par un meurtre, avec l’enquête qui peut mener à l’arrestation du suspect, le procès qui est mené pour confirmer sa responsabilité dans l’acte, et la peine qui est appliquée si la personne est reconnue coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *