Prière exclamatoire


Les phrases sont, du point de vue de la grammaire, des expressions composées d’un ou de plusieurs termes ayant un sens plein. Lorsqu’elles sont écrites, les phrases sont reconnues à partir de l’inclusion d’un point à la fin. Exclamatoire ou exclamatoire, par contre, est un adjectif qui renvoie à ce qui est lié à une exclamation (une phrase qui transmet certaines émotions).

Parmi les nombreuses classifications de phrases, il y a les points d’exclamation, qui sont ceux utilisés pour exprimer un état d’esprit. On peut reconnaître ces prières par l’intonation de l’orateur ou, dans les textes, par l’inclusion de points d’exclamation (« ¡ » et « ! »).

Par exemple: « Je suis si heureux d’être ici! », « Il fait si froid! », « L’entrepôt est en feu! », « Sortez de cette maison maintenant! ».

L’exclamation peut être orientée pour transmettre des émotions différentes. Si quelqu’un commente, « Regardez, il y a une baleine à côté du bateau,  » vous avez fait appel à un point d’exclamation pour indiquer votre surprise à la présence d’un cétacé. Le but de Falcao est un point d’exclamation, qui traduit le bonheur que l’orateur ressent pour un but marqué par le footballeur colombien Radamel Falcao García.

La phrase exclamatoire peut aussi exprimer la colère: « Dis quelque chose comme ça encore une fois et je te frappe! Parfois, surtout à l’oral, il est difficile de faire la distinction entre un point d’exclamation et une phrase interrogative ou autre. Une personne peut s’exclamer et en même temps demander à une autre personne: « Il est déjà quatre heures? Nouveaux médias et prières exclamatives Nous sommes maintenant très habitués à la communication écrite en raison des possibilités offertes par Internet. Il est courant pour nous d’avoir des discussions avec des amis ou des personnes qui ne font pas partie de notre cercle de connaissances, par le biais des réseaux sociaux et d’autres services de clavardage.

Cela peut être extrêmement bénéfique pour les relations car cela permet un dialogue étroit et immédiat avec des gens qui sont loin de là où nous sommes. Cependant, il a aussi quelques inconvénients.

L’une des complications de ce type de dialogue est que, dans la poursuite d’une rédaction rapide, de nombreuses personnes éliminent les signes de leurs questions, ce qui peut conduire à des malentendus qui peuvent mener à une offense ou à une complication majeure. Certaines personnes, au lieu d’éliminer les signes de ponctuation, omettent le premier, dans le cas des signes d’exclamation et d’interrogation, en utilisant la manière anglaise d’utiliser ces signes. Au lieu d’écrire « Comment ça va? », ils écrivent « Comment ça va? Lors de la dernière révision du Dictionnaire de l’Académie Royale d’Espagne, l’utilisation de certaines expressions a été longuement discutée et de nouveaux termes ont été incorporés, qui sont basés sur d’autres cultures. Toutefois, les exigences concernant l’utilisation des points d’exclamation restent les mêmes.

Le jour viendra-t-il où l’utilisation d’un seul signe sera acceptée à la fin des prières? Cependant, parce que nous ne savons jamais à quels ports la langue peut nous mener, il est très important que nous apprenions à prendre nos paroles en main et que nous comprenions une fois pour toutes que l’utilisation correcte des signes de ponctuation, y compris les points de question et d’exclamation, est fondamentale pour assurer une communication fluide, directe et correcte.

Apprendre à utiliser correctement les points d’exclamation nous permettra sans aucun doute d’exprimer la surprise ou l’émotion sans avoir à expliquer ce que sont nos sentiments, car c’est pour cette raison qu’il y a ces grands alliés de la langue écrite. Souvenons-nous donc, si nous voulons exprimer surprise, admiration ou bonheur, rien de tel que de confiner notre phrase dans des points d’exclamation pour une bonne interprétation du message. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *