Pour envoyer


Jusqu’au latin il faut partir pour trouver l’origine étymologique du verbe à envoyer que nous sommes en train de traiter. Il provient du mot latin « remittere », qui se compose de deux parties clairement différenciées: le préfixe « re », qui peut être traduit par « à l’envers », et le verbe « mittere », qui est synonyme d' »enviar ».

Le renvoi est un verbe habituellement utilisé en référence à l’acte d’envoyer une chose particulière pour un individu qui se trouve à une certaine distance physique.

Par exemple: « Pourriez-vous envoyer cette enveloppe au directeur des ventes? Ce sont les rapports qu’il m’ a demandé de lui envoyer « ,  » Après avoir soumis la commande, il passe par mon bureau pour que nous puissions analyser les résultats de la dernière campagne « ,  » Je pense que le fournisseur a eu tort d’envoyer les boîtes « .

La notion de renvoi peut donc être associée à une présentation qui porte sur un sujet qui se trouve ailleurs. Cette distance peut varier considérablement: il est possible d’envoyer une note à une personne qui se trouve dans le même immeuble, mais à un autre étage, et aussi d’envoyer un colis à quelqu’un qui se trouve à des milliers de kilomètres dans un autre pays. Actuellement les expéditions peuvent être très variées. Ainsi, en plus de ceux exposés, vous pouvez envoyer une lettre et, en même temps, vous pouvez faire de même avec un email. Ceci a l’avantage par rapport au précédent qu’il est beaucoup plus rapide, puisqu’il est immédiat, et qu’il vous permet d’atteindre n’importe quel coin du monde en quelques secondes. D’autres utilisations du concept de renvoi sont liées à l’excuse ou au pardon d’une accusation ou d’une sanction, ou au fait de perdre ou de dissiper une partie de son pouvoir.

En ce sens, on peut dire qu’une tempête se retire quand le ciel commence à se dégager.

Il est à noter que dans le domaine de la médecine, on utilise un nom qui vient du verbe en question. Il s’agit de la rémission, terme utilisé pour désigner la période d’absence d’activité de la maladie que toute personne souffrant d’une pathologie chronique a. Dans le domaine de la religion, on parle aussi de la rémission des péchés. Cette expression rend clair l’action de toute personne qui a commis un péché et s’en repent.

Pour cette raison, il se rend à son confesseur spirituel pour consigner ce qui s’est passé et lui demander d’être pardonné. Pour y parvenir, le prêtre imposera une pénitence qui est généralement la prière de Notre Père, entre autres alternatives.

L’envoi, enfin, peut consister simplement à se conformer ou à réaliser ce qui a été exprimé précédemment, soit par une déclaration, soit par la signature d’un document quelconque: « L’assistant technique de l’équipe a informé qu’il allait se référer au coach sur le terrain, mais qu’il ne ferait plus de déclarations dans les médias ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *