Podiatrie


En grec, c’est là que se trouve l’origine étymologique du mot podiatrie, dont nous parlons aujourd’hui. Il est composé de trois composantes de ce langage: -le nom « podos », qui peut être traduit par « tarte ».

Le terme « logos », synonyme de « studio ». Le suffixe « -ia », qui est utilisé pour indiquer la « qualité ». La podiatrie est la spécialité de la médecine qui analyse, diagnostique et traite divers troubles du pied. L’expert en podiatrie (appelé podologue) peut traiter de multiples affections tant que l’action ne nécessite pas de chirurgie complexe. Il est intéressant et curieux, en même temps, de savoir que, bien que la podologie ait pris de l’importance au cours des dernières décennies dans notre société, elle était déjà une science ou une branche médicale ayant beaucoup d’antécédents.

On considère que dans l’Egypte ancienne, il y avait des professionnels spécialisés dans les soins des pieds. Plus précisément, le pharaon Amenofis IV était en charge de plusieurs personnes qui s’efforçaient d’assurer que leurs pieds étaient dans le meilleur état possible, sans cors et même avec du vernis à ongles.

C’était le début et tout au long de l’histoire, il y a toujours eu de la podologie d’une manière ou d’une autre.

Par exemple, dans l’Empire romain, ceux qui appréciaient les sources d’eau chaude avaient également la possibilité de prendre soin de leurs ongles d’orteil et même de soigner leurs cors et callosités.

Et qu’en est-il de l’ère des Rois Catholiques? A cette époque, les monarques précités ont établi que l’un des groupes professionnels, le groupe protobarberate ou barberatum, était celui qui se consacrait au traitement des grains.

Bien sûr, ils ont aussi procédé à la confection de bandages et même à tout ce qui concernait les dents. Les podiatres ont des connaissances en médecine générale, en physiologie, en anatomie et dans d’autres branches de la connaissance.

Cela permet de développer un très large éventail d’activités liées à la santé du pied, de l’analyse de la marche à la modification structurelle des membres inférieurs, aux infections et autres problèmes. Il est important de noter qu’un podiatre a la capacité de prescrire des médicaments, tout comme un médecin.

Cela lui permet de traiter diverses pathologies qui nécessitent la prise de certains remèdes par le patient.

La podiatrie conçoit et développe également les supports que certaines personnes ont besoin d’utiliser sur la plante du pied pour améliorer leur posture ou pour rendre leur marche saine. À l’occasion, le spécialiste en podiatrie devrait référer votre patient à d’autres professionnels parce que l’affection notée sur les pieds est une conséquence ou un symptôme d’une maladie ou d’une affection qui survient dans une autre région du corps. De cette façon, le podologue peut avertir que votre patient peut éventuellement souffrir de diabète ou de rhumatisme, par exemple, en lui recommandant un traitement complet auprès d’un autre expert.

Enfin, l’utilisation de la podologie par les enquêteurs qui doivent prouver certaines situations devant la loi est connue sous le nom de podiatrie médico-légale.

Un podologue médico-légal peut vous aider à obtenir des preuves liées à un crime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *