Pluviomètre


Pour trouver l’origine étymologique du terme pluviomètre, il faut aller au latin et au grec. Il est le résultat de la somme de deux mots des deux langues: -Le nom latin « pluvia », qui peut être traduit par « pluie ».

Le terme grec « métron », qui est synonyme de « mesure ». Un pluviomètre est un dispositif utilisé pour calculer les précipitations qui tombent à un endroit donné pendant un certain temps.

Cet instrument sert à recueillir les précipitations et à déterminer le nombre de millimètres qu’il atteint. Les pluviomètres de base ont une ouverture par laquelle la pluie pénètre, qui tombe à travers un entonnoir dans un récipient marqué d’une règle.

En observant dans cette règle la distance à laquelle l’eau atteint, il est possible de savoir combien de millimètres de pluie sont tombés du début de la récolte jusqu’ à ce que l’observation ait été faite. Les premiers pluviomètres se sont développés plusieurs siècles avant le Christ. La mesure des précipitations a permis d’estimer le rendement des cultures, ce qui a contribué à affiner les tâches de l’agriculture. Les pluviomètres plus simples (qui n’étaient rien de plus que des conteneurs avec une règle) ont cédé la place à d’autres plus complexes, capables de mesurer la pluie de façon constante, sans qu’un opérateur ait besoin d’approcher un certain temps (généralement douze heures) pour prendre les notes correspondantes.

Aujourd’hui, les pluviomètres restent l’un des instruments les plus importants dans les stations météorologiques, avec les thermomètres (pour mesurer la température), les anémomètres (mesure de la vitesse du vent) et les baromètres (pour calculer la pression atmosphérique). Il existe différents types de pluviomètres, parmi lesquels on peut citer: – les pluviomètres manuels, qui viennent pour indiquer simplement et simplement la pluie tombée en un lieu déterminé. Siphon pluviomètre, qui est généralement utilisé pour déterminer l’intensité moyenne des précipitations sur une période donnée. Le pluviomètre total, qui indique la quantité d’eau qui a chuté dans l’intervalle de douze heures.

Au niveau des ménages, il est possible de construire un pluviomètre avec une fiole ou autre récipient et un entonnoir. Il suffit de marquer la balance avec une règle et de laisser le pluviomètre à l’extérieur (un jardin, un balcon, une terrasse, etc). En plus de tout ce qui précède, d’autres aspects fondamentaux doivent être pris en compte en ce qui concerne l’installation et l’utilisation du pluviomètre, parmi lesquels nous voudrions souligner les points suivants: -Ne jamais placer un près des cordes à linge, des chutes d’eau, des murs ou sous les branches d’un arbre. Le support sur lequel le dispositif susmentionné est placé doit être maintenu en position verticale à tout moment.

Pour qu’il reste toujours propre, une action très simple doit être entreprise. Utilisez simplement de l’eau potable et un peu de détergent doux.

Dans des activités comme l’agriculture, l’utilisation de pluviomètres est essentielle pour connaître les précipitations qui vont tomber. Il est essentiel de savoir quand certaines plantations sont plantées ou quand les cultures peuvent être endommagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *