Pinnacle


Jusqu’au latin, il faut partir pour trouver l’origine étymologique du terme pinacle auquel nous avons affaire aujourd’hui. Il provient du mot « pinnaculum », la partie la plus haute d’un toit, qui se compose de deux parties clairement différenciées: le mot « pinna », qui signifie « aile », et le suffixe « -culum », qui était de nature instrumentale. Le pinacle est la partie supérieure et la plus haute d’un temple ou autre type de bâtiment. C’est un élément caractéristique de l’architecture gothique, bien qu’il ait été étendu à d’autres styles. Par exemple: « Je suis fasciné par le pinacle de la cathédrale », « Un homme s’est jeté du pinacle de l’église Saint-André et est interné dans un état grave », « L’architecte a déclaré qu’il a déjà défini comment il développera le pinacle de la construction ».

Le pinacle est donc la décoration finale d’un bâtiment.

Il est généralement de forme pyramidale ou conique, avec une ornementation différente.

Les pinacles les plus communs sont construits en pierre, bien qu’il soit possible de trouver des pinacles en plomb. En ce qui concerne l’esthétique, le pinacle parvient à styliser l’image du bâtiment et donne une sensation de hauteur.

Cependant, cet élément joue également un rôle constructif, car il concentre les forces obliques provenant des pignons et, en augmentant la force verticale, évite les poussées latérales et la déstabilisation des parois.

C’est particulièrement important dans les bâtiments gothiques, dont les murs sont très hauts et présentent de nombreuses ouvertures. Par conséquent, ces murs n’ont pas une grande résistance pour contrebalancer le poids du toit. Les pinacles améliorent la stabilité du bâtiment, en évitant la courbure des murs ou même l’effondrement. Cependant, nous ne pouvons pas ignorer le fait que dans différents coins du monde, bien qu’ils partagent ces caractéristiques essentielles, nous trouvons d’autres types de pinacles qui sont tout aussi significatifs mais ont des nuances différentes. Ainsi, par exemple, à Séville, dans de nombreuses constructions historiques, il y a des ornements de ce genre, dont nous pouvons souligner les signes identitaires suivants: -? Ils sont de forme conique et pyramidale. Cependant, il y a aussi des vases en forme de vase et même d’ananas. Au sein de l’architecture régionaliste andalouse du début du XXe siècle, les sommets ont acquis une grande importance. Beaucoup d’entre eux ont été réalisés par l’architecte sévillan Aníbal González Álvarez-Ossorio, qui les a créés pour deux quartiers clés de la ville: la Plaza de España et le Parc María Luisa. Dans un sens symbolique, la partie la plus sublime d’une chose immatérielle ou d’une science est connue comme le sommet: « Les experts croient que cette découverte est le sommet de la chimie moderne et qu’elle donnera naissance à une nouvelle ère de la connaissance ». Il y a aussi un fameux pinacle dans le domaine des jeux et des jeux vidéo.

C’est le Pinnacle du Vortex, qui est un donjon pour les joueurs entre 82 et 84 niveaux. L’avion élémentaire de l’air est où celui qui serait le monde du jeu d’artisanat est situé.

En Espagne et dans d’autres pays, le pinacle est un jeu de cartes à quatre joueurs qui utilise deux cartes américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *