Pictorico


Pictórico est un adjectif qui vient de l’imaginaire, terme latin qui peut être traduit par « peintre ». L’image, par conséquent, renvoie à ce qui est lié à la peinture. Par exemple: « Ma connaissance picturale est nulle, mais la vérité que j’ai aimée sur cette peinture », « Les cours ont porté leurs fruits: hier j’ai pu vendre ma première œuvre picturale », « Mon oncle a toujours cherché à exprimer ses sentiments, que ce soit par la musique ou la peinture ». Pour comprendre le concept d’image, il est inévitable de savoir clairement à quoi renvoie la notion de peinture. D’une part, la peinture est la substance utilisée pour recouvrir un matériau, en laissant une couche très fine sur celui-ci. La peinture, d’autre part, est le nom donné à l’œuvre d’art sur laquelle il y a quelque chose de peint et même le nom de cette branche artistique en général. Si nous parlons d’art pictural, nous parlons ainsi de ces manifestations expressives qui se développent avec la peinture. Il existe différents supports picturaux, comme la toile, une murale ou le bois.

Un artiste peut dessiner et étaler des pigments sur ces supports pour créer une œuvre.

Portrait pictural Une peinture est un portrait pictural qui cherche à reproduire le visage d’une personne.

Ces portraits étaient très populaires dans l’Antiquité, quand la photographie n’existait pas, car ils permettaient d’immortaliser l’apparition d’un individu grâce au talent du peintre.

Les nobles commandaient des portraits picturaux qu’ils montraient plus tard comme une démonstration de puissance et pour encourager le culte de leur personne. Aujourd’hui, ce genre de peinture est encore important dans la classe supérieure et au gouvernement, mais il est aussi accessible aux gens de la classe moyenne. En plus des personnages, le portrait pictural peut aussi être utilisé pour représenter des animaux, bien que ce soit moins courant. D’autre part, il est également possible qu’un artiste se représente lui-même, une œuvre dite d’autoportrait.

Lorsqu’il s’agit de faire un portrait pictural, l’artiste a deux tâches difficiles: représenter fidèlement l’apparence physique du sujet, afin que tous ses proches puissent facilement le reconnaître; exprimer dans l’œuvre l’essence et l’esprit du sujet, les sensations et les sentiments qu’il manifeste lorsqu’il est dépeint.

Aristote affirmait que l’art devait se concentrer sur le sens intérieur des choses, puisque c’était la réalité authentique. Sur la base de ces principes, les artistes tendent à éviter que le plan matériel interfère avec les portraits, raison pour laquelle les expressions faciales et les postures désordonnées sont très rares; au contraire, il est normal que les sujets dépeints soient sérieux ou avec un léger sourire. Grâce à ce dépouillement des apparences, il est possible d’obtenir un large éventail d’émotions, directes et ambiguës. L’écrivain et artiste Gordon C. Aymar nous assure que les yeux sont le point le plus important d’un portrait pictural, ils sont la source d’information la plus fiable et la plus complète sur le sujet, et que les sourcils peuvent transmettre un nombre infini d’émotions, y compris la peur, la nostalgie, l’espoir, le chagrin et le mécontentement.

En outre, les artistes les plus habiles peuvent réaliser un large éventail de combinaisons subtiles et des variations de la même chose, simplement à travers les sourcils et les yeux. Le portrait pictural peut présenter le sujet avec tout le corps, de la taille ou des épaules, devant, profil ou trois-quarts, et avec différentes combinaisons d’éclairage, parmi beaucoup d’autres possibilités. Il y a aussi des portraits qui montrent différents points de vue sur le sujet, et même certains qui n’exposent pas son visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *