Phare


Une tour de grande hauteur avec une forte lumière à son sommet est appelée phare et est installée dans une zone côtière de sorte que, lorsque le soleil se couche, elle fonctionne comme un signal et les bateaux ont une référence sur la côte. L’origine étymologique du phare se trouve à Pháros, le nom d’une île près du port d’Alexandrie. Là, en 279 av.

J. -C. , Ptolémée I décida de construire une tour de référence. Plus tard, au premier siècle, les Romains ont commencé à allumer des feux et à utiliser des miroirs réfléchissants dans le secteur supérieur.

C’est de cette pratique qu’est dérivée la signification actuelle de phare. Un phare, en bref, est une tour de signalisation lumineuse qui sert de guide aux marins.

La lampe frontale est équipée de lentilles de Fresnel qui émettent des faisceaux lumineux de temps en temps tout en tournant sur 360°. Un navire en mer, en observant le signal du phare, peut savoir à quelle distance du rivage il se trouve. Il y a des phares qui, en plus des phares, peuvent émettre des sons lorsque le brouillard rend la visibilité difficile. Aujourd’hui, les phares sont devenus moins importants, car la plupart des bateaux sont équipés de systèmes de navigation par satellite.

La nuit, cependant, les phares aident à confirmer la position.

Aussi appelé phare est un lampadaire puissant et le phare d’une voiture.

Dans un sens symbolique, en revanche, il s’agit d’un phare de ce qui éclaire un sujet, guidant l’action ou facilitant la compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *