Peut-être


Peut-être, peut-être reconnu par l’académie de langues comme synonyme de peut-être, c’est un adverbe de doute qui suggère la probabilité que ce qu’il mentionne est vrai ou que cela se produise. Cela signifie que ce à quoi l’adverbe fait référence n’est peut-être pas une certitude, mais une partie du terrain du possible ou probable. Par exemple, si un homme dit à un ami qu’il est « peut-être l’année prochaine » en voyage en Europe, il parlera du fait qu’il peut partir en vacances sur le continent européen, sans que ce projet ne soit confirmé. L’adverbe peut également mentionner un doute ou une préoccupation. Peut-être que j’avais tort de ne pas vous dire ce qui se passait « est une expression qui peut être prononcée par quelqu’un qui n’est pas sûr de la justesse de ses actions. L’inclusion du terme peut peut-être, en bref, servir à clarifier que ce qui est exprimé peut être à la fois vrai et faux. Ce n’est pas la même chose de dire  » Je quitte le travail  » et de dire  » Peut-être que je quitterai mon emploi « . Il convient de mentionner que, bien que l’Académie Royale d’Espagne préfère l’utilisation de peut-être plus et au-delà peut-être, les deux termes sont officiellement reconnus. C’est le cas de beaucoup d’autres mots, qui ont un équivalent avec une différence d’orthographe minimale, comme un chèque ou une lettre supplémentaire. L’inclusion des « s » définitifs pour la formation de peut-être a été effectuée par analogie avec d’autres adverbes qui se terminent également dans cette lettre. Il est important de se rappeler que les deux sont des tildes, car ils sont aigus se terminant respectivement par une voyelle et un « s ».

L’utilisation de ce terme est très courante dans le langage courant, tant dans les milieux professionnels que dans les conversations informelles; bien qu’on s’attende à ce que parmi les personnes ayant des connaissances techniques sur un sujet particulier, il soit impossible de s’assurer de tout ce qui est mentionné, il est donc naturel de recourir à l’adverbe pour souligner peut-être que nous contemplons le manque de précision de nos paroles.

En revanche, dans le discours de tous les jours, son utilisation est moins dénoncée que dans les conversations entre spécialistes, puisque les sujets à discuter sont généralement moins compromis; par exemple, en disant « peut-être que je vais porter les costumes à l’atelier de nettoyage à sec » personne ne met la vie d’un autre en danger, alors que « peut-être devrais-je référer mon patient au Dr.

L’abus de ce terme dans la communication est typique des personnes qui ne sont pas sûres d’elles-mêmes, et dans de tels cas, il est normal que les doutes atteignent des limites absurdes, dans lesquelles leurs propres goûts et préférences sont remis en question.

Par exemple, lorsqu’on lui pose une question telle que « Donc, vous préférez les films d’action aux films d’horreur », on s’attend à une réponse directe ou à une explication dans laquelle le locuteur exprime la proportion dans laquelle il apprécie chaque sexe; cependant, une personne peu sûre peut répondre « Peut-être », ce qui démontre sa peur d’exprimer ses vrais sentiments. Plusieurs œuvres d’art intègrent cette notion dans leur titre.

Le plus célèbre est sans doute « Peut-être, peut-être, peut-être », un thème musical créé par Osvaldo Ferrés.

Le musicien cubain a présenté cette chanson en 1947, qui plus tard a eu de multiples versions.

Probablement « est aussi le titre d’un album espagnol d’Enrique Iglesias (édité en 2002) et d’une chanson que Toby Love a interprétée avec Yuridia (présentée en 2011). Paulina Rubio, du Mexique, chante une chanson intitulée « Peut-être, peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *