Petrographie


La spécialité de la géologie qui est consacrée à la description et l’analyse des roches est appelée pétrographie. Il s’agit d’un domaine de connaissance complémentaire à la pétrologie, dont l’objet d’étude est quelque peu différent. La pétrographie se spécialise dans l’analyse de la composition minérale, de la structure et de la section descriptive des roches.

La pétrographie, quant à elle, se concentre sur l’origine des roches et les relations entre elles.

On peut donc dire que la pétrographie et la pétrologie se complètent pour le développement de la géologie, qui est la science dédiée à l’étude des sujets qui composent le globe et à l’analyse de sa forme. La pétrographie, en bref, travaille avec les différents minéraux qui forment les roches.

Selon les conditions et l’état des minéraux qu’elles contiennent, les roches peuvent être classées comme métamorphiques (elles proviennent de l’intérieur de la planète, modifiées par la température et la pression), sédimentaires (elles sont créées à partir de la collecte de différents minéraux) ou ignées (créées à partir d’éruptions et de processus liés au magma). Il est à noter que le concept de pétrographie est formé par deux termes grecs: petra (qui peut être traduit par pierre ou roche) et graphos (référence à la description). D’après le nom de cette spécialité, il est clair que la pétrographie a pour but d’étudier les roches afin de développer une description exhaustive basée sur des critères scientifiques. L’un des secteurs les plus importants de l’économie de nombreux pays est celui de la construction, car il favorise le développement d’autres secteurs et exige le travail d’un grand nombre de personnes avec des degrés de spécialisation variables et même, dans le cas des tâches de base, sans aucune préparation. Afin de garantir la croissance de cette industrie et l’impulsion générée autour d’elle, une infrastructure technologique est nécessaire pour contrôler la qualité des travaux et des matériaux utilisés (pierre, brique, ciment, béton et granulats), mais aussi pour effectuer le diagnostic des pannes potentielles qui peuvent survenir dans les installations. Et c’est là que la pétrographie et d’autres sciences entrent en jeu. Dans le domaine de la construction, il existe une combinaison de plusieurs disciplines pour tirer parti des connaissances que les êtres humains ont rassemblées dans des domaines qui peuvent favoriser la croissance de cette industrie.

D’une part, il y a la pétrographie, une branche de la géologie qui se consacre à décrire les roches d’un point de vue scientifique et à les classer systématiquement au microscope; à ce stade, la minéralogie optique, la physique de la lumière appliquée à l’étude des minéraux, est également impliquée. Il est important de souligner que la pétrographie est basée sur l’étude microscopique des surfaces polies de pierres et de matériaux immergés dans des résines aux indices de réfraction connus qui, exposés à la lumière, peuvent être analysés par sections minces. Le microscope pétrographique est utilisé pour effectuer cette tâche, un instrument utilisé depuis la seconde moitié du XIXe siècle dans le domaine de la géologie pour comprendre et analyser la minéralogie et la genèse des roches.

La microscopie sur béton a été créée au début du XXe siècle par Isaac Johnson, et a été réalisée plus tard par d’autres chercheurs, dont R. C.

Mielenz, B. Mather et L. S.

Brown.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *