Pensée créative


Afin de mieux comprendre le sens du terme « pensée créatrice » que nous allons maintenant analyser, il est important d’en établir d’abord l’origine étymologique. Concrètement, les deux mots qui la composent émanent du latin.

Ainsi, la pensée vient du verbe latin pensare qui est synonyme de « penser » ou « réfléchir » tandis que le mot créateur vient du verbe creare qui peut être traduit par « engendrer ». La créativité est la capacité de créer. C’est établir ou introduire quelque chose pour la première fois; le faire naître ou produire quelque chose à partir du néant. La pensée, pour sa part, est le produit de l’activité intellectuelle (celle qui est créée par le mental). La pensée créative consiste donc à développer de nouvelles idées et de nouveaux concepts. Il s’agit de la capacité de former de nouvelles combinaisons d’idées pour combler un besoin.

Par conséquent, le résultat ou le produit de la pensée créatrice tend à être original. Il est important de noter que la pensée créative doit avoir un résultat, soit par l’action interne (par exemple, parvenir à une conclusion, formuler une hypothèse ou prendre une certaine décision), soit par l’action externe (par exemple, écrire un livre, peindre une image ou composer une chanson). De nombreux auteurs ont parlé au fil du temps de la pensée créative, ont contribué à son développement ou ont participé à sa consolidation. Ce serait le cas, par exemple, avec Halpern. Dans son cas, nous pouvons dire qu’il y a même un test, qui porte son nom, qui peut évaluer la pensée critique d’une personne en question à partir de ce qui est des situations complètement quotidiennes. Toutefois, à côté de ce caractère pertinent dans ce type de discipline que nous analysons, il y a aussi le professeur Frank Barron ou Perkins. La croyance que la créativité n’implique pas le travail est fausse.

Au contraire, elle est associée à la fois au désir et à la préparation.

En d’autres termes, il y a une volonté et une détermination fermes d’atteindre un certain désir. Un sujet créatif rejette les alternatives évidentes et court des risques en plongeant dans ses propres connaissances et compétences, jusqu’ à ce que quelque chose fonctionne mieux ou soit plus efficace, par exemple. Par conséquent, la personne qui développe sa pensée créatrice a une grande confiance en sa capacité d’évaluation, puisqu’elle valide son propre travail et ne requiert pas l’approbation des autres. On peut dire que les caractéristiques essentielles de la pensée créative sont son originalité (pour visualiser les problèmes d’une manière différente), sa flexibilité (les alternatives sont considérées dans des champs de réponse différents) et son élaboration particulière (des éléments ou des détails s’ajoutent aux idées qui existent déjà, modifiant certains de leurs attributs).

En plus de tout ce qui précède, nous devons souligner le fait qu’il existe un certain nombre de maximes fondamentales pour comprendre la pensée créative. Ainsi, il est établi, par exemple, que c’est le fruit de la préparation et du désir, mais il se caractérise aussi par une reformulation des idées. Enfin, il faut souligner que ce type de pensée peut être encouragé et développé à l’aide d’une série d’outils tels que diverses techniques créatives et les stimuli nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *