Pendule


Le terme pendule a son origine étymologique dans le pendule, un mot latin qui peut être traduit par « pente ». Un pendule est un objet qui oscille, suspendu à un autre. Par exemple: « Le mouvement du pendule a pu me rassurer et finalement je pouvais m’endormir », « Quand le fil a été coupé, le pendule est tombé lourdement sur le sol et s’est brisé en mille morceaux », « J’aime le son des pendules ».

En tant que système de physique, un pendule implique l’oscillation d’un corps grâce à certaines caractéristiques et à l’action de différentes forces. Selon l’oscillation, un pendule peut être utilisé pour mesurer le temps ou d’autres questions. Une horloge à pendule est donc une horloge qui utilise un pendule pour mesurer le passage du temps. Cette oscillation est constante grâce à la longueur du pendule, alors que la montre elle-même ne doit pas bouger pour ne pas perdre de précision.

Habituellement, l’horloge à pendule a un mécanisme qui lui permet d’émettre un son toutes les heures ou une autre période de temps.

Les métronomes sont aussi des dispositifs qui peuvent utiliser un pendule pour mesurer le temps d’une œuvre musicale.

Parce qu’il émet certains signaux (sonores ou non), un musicien peut suivre le balancier du métronome pour garder le même rythme dans l’exécution d’une mélodie. Plusieurs pendules portent le nom du scientifique qui l’ a conçu avec un objectif ou un but, ou du penseur à qui il est rendu hommage par sa construction.

En ce sens, on peut parler du pendule newtonien (avec cinq billes qui agissent comme des pendules pour montrer comment l’énergie est conservée), du pendule Charpy (qui cherche à montrer la ténacité de quelque chose) ou du pendule Foucault (sphérique, oscille librement dans un plan de type vertical). Le pendule de Newton Aussi connu sous le nom de berceau de Newton, c’est un dispositif qui vise à démontrer que la quantité de mouvement et d’énergie peut être conservée.

Il est composé d’un groupe de boules (généralement cinq), chacune d’entre elles étant tenue par deux fils qui s’accrochent à un cadre servant de support.

Les billes doivent être parfaitement alignées sur l’axe horizontal et entrer en contact avec les billes adjacentes lorsqu’elles ne sont pas en mouvement.

Comme les filets forment deux angles identiques si l’on considère les sphères d’un point de vue latéral, le mouvement est limité à un seul axe (que l’on pourrait qualifier d’avant et arrière). Pour le mettre en opération, il suffit de prendre une des deux boules aux extrémités, de la déplacer à quelques pouces de son voisin et de la relâcher pour démarrer le mouvement. Balancier Foucault Il s’agit d’un pendule sphérique capable de se balancer librement pendant plusieurs heures sur n’importe quel plan vertical et sert de démonstration de la rotation de notre planète. Il porte le nom de son créateur, Léon Foucault, physicien français qui a vécu entre 1819 et 1868. Le pendule de Foucault est constitué d’une sphère lourde (certains spécimens excèdent plusieurs centaines de kilogrammes) attachée à un long fil métallique. La théorie est que le plan d’oscillation est modifié en fonction de la rotation de la Terre, de sorte qu’une modification constante de sa trajectoire peut être observée à la suite de ce phénomène.

Alors que dans certaines parties du monde sa rotation complète peut dépasser 50 heures, dans les pôles elle dure exactement 24 heures.

Pendule Charpy Ce pendule jouit d’une popularité moindre que les deux précédents, bien que cela ne reflète pas du tout le génie derrière sa création. C’est un dispositif utilisé pour déterminer la ténacité des matériaux, c’est-à-dire la quantité d’énergie qu’ils absorbent avant la rupture. Il s’agit d’un pendule qui est déposé sur un spécimen pour le diviser; les valeurs de hauteur initiale et finale sont utilisées pour calculer cette valeur de l’énergie absorbée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *