Paresthésie


Avant d’enregistrer le sens du terme paresthésie, il est nécessaire de déterminer son origine étymologique. En ce sens, on peut dire qu’il s’agit d’un mot dérivé du grec, puisqu’il est le résultat de la somme de trois parties clairement délimitées de cette langue: -? le préfixe « pour », qui peut être traduit par « ensemble » ou « contre ». Le nom  » esthèse « , synonyme de sensation.

Le suffixe « -ia », qui est utilisé pour indiquer la qualité. La paresthésie est connue sous le nom de paresthésie pour les sensations inhabituelles que ressentent les personnes atteintes de certains troubles circulatoires ou nerveux.

Ces sensations peuvent aller de l’engourdissement à des picotements ou des démangeaisons. Un autre des symptômes habituellement associés à la paresthésie est la brûlure, qui se manifeste dans les extrémités susmentionnées. La paresthésie est habituellement ressentie dans les extrémités, soit les membres supérieurs ou inférieurs, bien que la sensation puisse s’étendre à toutes les parties du corps. Il existe différents types de paresthésie selon la façon dont elle est présentée. Parfois, le sujet ne remarque pas facilement ce qui lui arrive, bien qu’il reconnaisse qu’il ne peut pas utiliser ses mains ou ses jambes normalement. La sensation de paresthésie est accrue lorsque le membre repose sur un corps. Pour éliminer ces sensations anormales, la personne peut bouger le membre en question pour tenter de retrouver une fonction normale.

Les causes possibles de la paresthésie comprennent les lésions nerveuses, les problèmes d’irrigation sanguine, les hernies, les accidents vasculaires cérébraux et diverses maladies (sclérose en plaques, hypothyroïdie et autres). Cependant, il y a beaucoup d’autres causes qui peuvent mener à la paresthésie susmentionnée. Cependant, les plus importants d’entre eux sont: -? le diabète.

Polyarthrite rhumatoïde. Alcoolisme.

Empoisonnement. Tumeur cérébrale. Lésions nerveuses post-traumatiques. Syndrome du canal carpien. La paresthésie peut également être causée par un empoisonnement, une carence vitaminique, une crise de panique ou même par le simple fait de garder la même position pendant longtemps.

Il est donc possible de faire l’expérience de la paresthésie si nous restons assis sans bouger pendant plusieurs heures. Lorsque nous essayons de nous lever, nous avons probablement l’impression que nos jambes sont « endormies » et que si nous essayons de les bouger normalement, un picotement apparaît. Cette sensation disparaîtra graduellement au fur et à mesure que nous bougeons de nouveau les jambes et essayons de marcher normalement. Lors du traitement de la paresthésie, il est important de garder à l’esprit que cela dépend non seulement des causes de la paresthésie mais aussi de sa sévérité.

Par exemple, les personnes souffrant d’une maladie grave doivent prendre les médicaments appropriés pour réduire et soulager à la fois ces symptômes et tout autre symptôme.

Il est également intéressant de noter qu’il y a ceux qui ont recours à des thérapies alternatives pour faire face à la paresthésie susmentionnée. Il y a des individus qui décident d’opter pour l’acupuncture, de se faire masser et même d’ingérer certaines vitamines bénéfiques pour le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *