Palanca


Un mot grec qui peut être traduit par « garrote » dérivé de la palanga latine. Ce terme est devenu, avec le temps, un levier, une machine simple qui permet de déplacer des objets à partir de la transmission d’une force. Le levier est formé d’une barre qui, positionnée sur un point d’appui, peut tourner sur celui-ci.

En appliquant la force à une extrémité du levier, il est possible de déplacer un corps, le soulever, etc Par exemple: « Il va falloir utiliser un pied de biche pour ouvrir la porte qui s’est coincée », « Avec l’aide d’un levier, le jeune homme a réussi à soulever la bûche et à sauver le chien », « Quand j’étais petit, je mettais un pied de biche pour jeter des pierres dans la rivière ». Les trois forces agissant sur un levier sont:

· puissance (P): c’est la force qui est appliquée intentionnellement dans le but d’obtenir un résultat.

Ceci peut être fait manuellement ou à l’aide de certains mécanismes, comme un moteur;

· résistance (R): c’est la force exercée sur le corps de levier que vous voulez déplacer, qui doit être surmontée. La valeur de résistance est la force que le levier transmet au corps en question, compte tenu du principe d’action et de réaction;

· force de support: elle est exercée sur le levier par le point d’appui de la barre.

Quel que soit le poids de la barre, la force de support est toujours égale et opposée à la somme de la puissance et de la résistance, de sorte que le levier ne se déplace pas à partir de son point d’appui sur lequel il tourne librement. Dans le domaine de la physique, la loi qui lie les forces agissant sur un levier en équilibre est connue sous le nom de loi du levier, et l’équation qui permet de l’exprimer est P x Bp = R x Br. P et R représentent respectivement la puissance et la résistance, tandis que Bp et Br sont les distances mesurées à partir du point de support de la barre jusqu’aux points d’application de la puissance et de la résistance (Bp est appelé le bras de puissance; Br est le bras de résistance).

On distingue trois types de leviers (également appelés ordres, classes ou genres) en fonction de la position relative des points d’application de la résistance et de la puissance par rapport au point d’appui (le pivot). Voyons une brève description de chacun d’eux:

· levier de premier ordre: le point d’appui se situe entre la résistance et la puissance, et ce dernier peut être inférieur au second lorsque la vitesse transmise par la résistance diminue et la distance parcourue;

· levier de second ordre: la résistance se situe entre le point d’appui et la puissance, et ce dernier est toujours inférieur à la résistance, ce qui a les mêmes conséquences que dans le cas précédent;

· levier de troisième ordre: le levier de troisième ordre: le point d’appui est toujours inférieur à la résistance.

L’une de ses caractéristiques est que la force appliquée dépasse toujours la force résultante.

Dans les voitures, le levier de vitesses permet de passer d’un rapport à l’autre par le biais de différents rapports de boîte de vitesses. Ce levier est généralement situé entre le siège du conducteur et celui du passager. Palanca est aussi le surnom du footballeur Miguel Palanca Fernández, né à Tarragone, Catalogne, en 1987. Son poste est celui d’attaquant et il joue actuellement pour le Club Deportivo Numancia de Soria, généralement connu sous le nom de CD Numancia.

Son père, Santiago Palanca Molina, était également joueur de football professionnel.

Miguel a été découvert à l’âge de 10 ans et fait ses débuts en première division dix ans plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *