Osmose


En grec, c’est là que l’on peut trouver l’origine étymologique du terme osmose. Plus précisément, on peut établir que le mot osmose vient du mot osmose, qui se compose de deux parties distinctes: osmos, qui signifie impulsion, et le suffixe -sis qui peut se traduire par action. L’osmose ou osmose est un processus physico-chimique qui se réfère au passage d’un solvant, mais pas d’une solution, entre deux dissolutions qui sont séparées par une membrane avec des caractéristiques de semi-perméabilité.

Ces dissolutions, par contre, ont des concentrations différentes. Une membrane semi-perméable est une membrane qui contient des pores de dimension moléculaire. Comme la taille de ces pores est très petite, seules les plus petites molécules peuvent traverser la membrane, pas les plus grosses. Cela signifie que si l’une de ces membranes sépare un liquide et le divise en deux cloisons, des phénomènes différents se produiront qui s’expliquent à partir des notions de potentiel électrochimique et de simple diffusion. Le premier concept est lié au fait qu’en ajoutant le potentiel des composants d’une solution, le résultat sera supérieur à celui des composants chimiques de chacun d’eux. En raison de ce manque d’équilibre, les particules de solvant s’écoulent dans la zone présentant le plus faible potentiel, appelée pression osmotique mesurable. Le solvant, d’autre part, sera dirigé vers le soluté afin d’atteindre un équilibre de potentiel ou de réaliser que la pression hydrostatique peut équilibrer la pression osmotique. Plus précisément, nous pouvons déterminer qu’il existe deux classes distinctes d’osmose.

C’est ainsi que nous trouvons tout d’abord le phénomène dit de l’osmose directe, qui est le processus naturel qui se produit dans toutes les cellules vivantes et qui entraîne l’extraction de l’eau pure de l’environnement. Ensuite, on trouve l’osmose inverse.

Il ne s’agit pas d’un phénomène qui est le fruit de Mère Nature, mais d’un processus inventé par l’être humain lui-même et qui consiste à « retourner » l’osmose précédente.

L’objectif est donc d’obtenir de l’eau purifiée à partir d’une zone de sel ou d’eau impure.

La façon d’atteindre cet objectif est d’exécuter la pression, en permettant à l’eau de passer à travers une membrane semi-perméable. Et tout cela va à l’encontre de ce qui se passe naturellement.

Parmi les exemples que nous pouvons établir pour comprendre le processus de l’osmose inverse, on peut citer des exemples aussi simples que celui utilisé pour concentrer le lactosérum fromager ou pour éliminer l’alcool de la bière et de l’eau pour l’irrigation. Il est important de noter que l’osmose est un phénomène de grande importance dans la physiologie des cellules humaines et animales. Le concept d’osmose, par contre, est utilisé pour nommer l’influence réciproque qui est enregistrée chez les individus qui font partie du même groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *