Opacité


L’opacité est le nom donné à la caractéristique de l’opaque. Le terme, qui dérive de la langue latine (opac? tas), est lié à la propriété de matériaux qui bloquent une grande partie de la luminosité.

L’opacité dépend donc du degré de lumière qui traverse un matériau.

Lorsque la lumière est en grande partie bloquée, on dit que le matériau est opaque.

Si le flux de lumière est suffisamment important, le matériau sera considéré comme translucide.

Et si la lumière traverse le matériau dans son intégralité, nous regardons un matériau transparent. En médecine, le terme que nous utilisons est également utilisé. Dans ce domaine de la santé, ce qu’on appelle l’opacité cornéenne est abordé. C’est un problème qui, comme son nom l’indique, affecte la cornée de l’œil. Plus précisément, on peut dire que c’est un trouble de la cornée qui survient à la suite d’une infection, d’une inflammation de l’œil, d’une dystrophie, d’une dégénérescence ou d’une blessure.

Dans ce qui se traduit fondamentalement est que la personne qui en souffre a une diminution sensible de son champ de vision et même, selon la gravité du cas, peut percevoir les images très déformées. Dans ces cas, le traitement pour les personnes souffrant de ce problème n’est rien d’autre qu’une greffe de cornée. Mais c’est dans les cas les plus graves. Lorsqu’un trouble léger ou superficiel est encore en jeu, il suffira de réaliser ce qu’on appelle une kératectomie photothérapeutique.

Le langage familier avertit de l’opacité d’un objet en fonction de la façon dont il interrompt l’avance de la lumière qui pénètre dans le spectre visible. Par exemple, si un homme est assis devant un écran d’ordinateur dans un bureau et que les rayons du soleil l’ennuient lorsqu’il travaille à cause de la réflexion qu’ils produisent, il voudra utiliser un rideau pour bloquer la lumière. Ce rideau devra donc être opaque pour atteindre l’objectif. L’opacité sera confirmée par la personne concernée lorsqu’elle découvrira que le soleil n’est plus une nuisance. Sur un plan plus technique, l’opacité n’est pas mesurée par la lumière visible à l’œil nu, mais par différents instruments qui permettent d’analyser le passage des ondes électromagnétiques, des rayons ultraviolets ou infrarouges, etc L’opacité, dans ce sens, est également associée à différentes conditions environnementales et à la température du matériau, entre autres caractéristiques de la physique.

Dans le cas de l’automobile, on parle aussi d’opacité.

Dans son cas, il faut dire que lorsqu’une voiture passe avec succès l’ITV (Technical Inspection of Vehicles) est également soumise à l’épreuve bien connue d’opacité des fumées diesel. Il s’agit de vérifier que les fumées émises par la voiture-moteur diesel sont conformes aux paramètres fixés par la loi pour la protection de la santé humaine et de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *