Numéros naturels


Originaire du latin num? rus, le concept de nombres se réfère aux signes ou ensembles de signes qui permettent d’exprimer une quantité par rapport à son unité. Il existe différents groupes de nombres, tels que les nombres entiers, les nombres réels et autres.

Les nombres naturels sont ceux qui permettent de compter les éléments d’un ensemble. C’est le premier ensemble de nombres qui a été utilisé par les humains pour compter les objets. Un (1), deux (2), cinq (5) et neuf (9), par exemple, sont des nombres naturels. Il y a une controverse concernant la prise en compte de zéro (0) comme nombre naturel. La Théorie des Groupes d’Ensembles inclut généralement zéro dans ce groupe, alors que la Théorie des Nombre préfère l’exclure.

On peut dire que les nombres naturels ont deux utilisations principales: ils sont utilisés pour spécifier la taille d’un ensemble fini et pour décrire quelle position un élément occupe dans une séquence ordonnée. Toutefois, en plus de ces deux fonctions principales, les nombres naturels peuvent également être utilisés pour identifier et différencier les différents éléments qui font partie du même groupe ou ensemble. Par exemple, au sein d’un club de football, chaque membre a un numéro qui le distingue des autres. Pour preuve, la phrase suivante serait utile: « Manuel est le 3250ème membre du Fútbol Club Barcelona ».

En plus de ce qui précède, nous ne pouvons pas ignorer le fait que l’une des principales caractéristiques ou caractéristiques définissant les nombres naturels mentionnés est le fait qu’ils sont ordonnés. De cette façon, les chiffres peuvent être comparés entre eux. Par exemple, on pourrait souligner en ce sens que 8 est supérieur à 3 ou 1 est inférieur à 6. De la même manière, une autre des qualités qui différencient les nombres mentionnés dont nous parlons est le fait qu’ils sont illimités. Cela signifie que chaque fois que vous ajoutez 1 à l’un d’entre eux, il nous donnera un autre nombre naturel qui est absolument différent.

Pour toutes ces raisons, nous constatons que ces nombres peuvent être représentés en ligne droite et sont toujours ordonnés du plus petit au plus grand. Donc, une fois que nous aurons marqué le 0 dans celui-là, nous allons procéder à placer le reste du nombre (1,2,3. ) à droite de celui-ci. Les nombres naturels appartiennent à l’ensemble des entiers positifs: ils n’ont pas de décimales, ne sont pas fractionnels et sont situés à droite de zéro sur la ligne réelle.

Elles sont infinies, puisqu’elles intègrent tous les éléments d’une succession (1,2,3,4,5). Cependant, les nombres naturels constituent un ensemble fermé pour les opérations d’addition et de multiplication, puisque, lorsqu’on opère avec n’importe lequel de ses éléments, le résultat sera toujours un nombre naturel: 5+4=9,8×4=32.

Il n’en va pas de même pour la soustraction (5-12= -7) ou la division (4/3=1. 33).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *