Notes


L’acte et la conséquence du pointage s’appelle une note. Le verbe pointer, par contre, est utilisé pour désigner l’action d’écrire ou de prendre des notes sur une certaine chose ou circonstance ; pour mettre en évidence quelque chose dans un texte afin de le trouver plus facilement et plus rapidement ; pour ajouter une personne à un registre ou à une liste ; pour avoir quelqu’un disponible pour participer à des actions ou à des pratiques de groupe ; ou pour avoir des armes à feu à disposition.

La notion de notes peut donc être utilisée pour identifier les notes qui sont laissées par écrit au sujet d’une chose ou d’une situation particulière. Par exemple, « Puis-je emprunter vos billets ? Je veux savoir ce dont l’enseignant a parlé dans ces cours que j’ai manqué pendant que j’étais malade « ,  » J’ai lu le livre, maintenant je dois étudier les notes « ,  » J’ai écrit si vite que je ne peux pas comprendre mon écriture dans les notes. Comme beaucoup d’entre vous le savent, les notes sont fréquentes dans l’éducation, surtout dans les cours universitaires. Les élèves prennent des notes sur ce que l’enseignant a dit comme résumé de chaque classe. De cette façon, lorsqu’ils se préparent à un examen, ils peuvent utiliser leurs notes pour revoir le contenu. Les journalistes prennent souvent des notes pendant les interviews ou la couverture d’une conférence de presse ou d’un autre événement. Les notes, une fois de plus, servent d’aide-mémoire pour pouvoir revenir sur le sujet à l’avenir. Dans certains cas, les notes sont un support du matériel enregistré sur un autre support (enregistrement audio, tournage, etc). Enfin, dans une pièce de théâtre, les notes sont les expressions d’une personne (le pointeur) dont la fonction est de rappeler aux artistes participants ce qu’ils ont à dire sur scène. Prendre des notes ou prendre des notes Savoir écrire des notes peut être extrêmement utile dans la période scolaire qui comprend l’école secondaire et l’enseignement supérieur, puisqu’un plus grand nombre de concepts peuvent être conservés dans le livre d’étude, qui peut alors être efficacement renforcé. Il est nécessaire de souligner qu’à cette fin, il est essentiel que l’étudiant, lorsqu’il écrit dans son cahier, soit capable d’analyser et de comprendre ce qu’il a capturé afin de pouvoir saisir l’idée propre quand il doit l’utiliser pour se préparer à un examen ; il ne suffit pas d’écrire rapidement, mais de savoir comment saisir ce qui est important et l’écrire de la manière la plus concise possible, mais avec des résultats efficaces.

Certains spécialistes de l’étude du processus d’apprentissage préfèrent utiliser le concept de  » prise de notes  » plutôt que le concept de  » prise de notes  » parce qu’ils croient qu’il exprime mieux l’idée que cette action implique. Il ne s’agit pas pour l’élève d’écrire tout ce qu’il entend, parce qu’il est impossible de mettre en pratique, mais de capturer l’idée fondamentale et de pouvoir contenir dans son cahier les informations que l’enseignant offre devant la classe, de sorte que lorsqu’il retourne au cahier pour se préparer à un examen, les notes prises sont utiles.

Si nous analysons l’idée de « prendre des notes » nous pouvons comprendre qu’il s’agit d’une action passive, tandis que celle de « prendre des notes » nous comprenons qu’il y a un processus d’élaboration ; il indique que l’information est manipulée de telle manière qu’elle peut être fixée dans le cahier. Enfin, il convient de mentionner que pour rendre l’information concise et utile, il existe de nombreux outils à la disposition des étudiants, qui doivent être choisis en tenant compte de la capacité de chacun. Dans le cas des étudiants qui trouvent qu’il est plus facile de retenir l’information des éléments visuels, par exemple, il sera extrêmement utile d’utiliser des couleurs et des schémas pour améliorer leurs heures d’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *