Nombres


Du latin num? rus, le terme nombre fait référence à l’expression d’une quantité par rapport à son unité. C’est donc un signe ou un ensemble de signes.

Un (1), deux (2), trois (3), trois (3), quatre (4), cinq (5), six (6), sept (7), sept (7), huit (8), neuf (9) et zéro (0) sont les nombres naturels. Toutefois, il convient de noter que certains mathématiciens ne considèrent pas zéro parmi les nombres naturels.

L’ensemble des nombres entiers se compose de nombres naturels et négatifs (-1, -2, -3, etc).

La théorie des nombres reconnaît d’autres classifications, telles que les nombres premiers (le nombre naturel qui n’ a que deux diviseurs: lui-même et l’un) et les nombres rationnels (qui peuvent être représentés comme le quotient de deux entiers qui ont un dénominateur autre que zéro).

En plus de tout cela, nous trouvons une autre grande variété de numéros.

Ainsi, nous pouvons également nous référer aux chiffres romains connus qui sont ceux qui donnent forme au système de numérotation créé pendant la Rome Antique et qui sont spécifiquement des lettres majuscules représentant les différents montants.

Ainsi, par exemple, le V est égal au nombre 5, le L est 50, le D a une valeur de 500, le M est 1000 et le X est 10. De même, nous ne pouvons pas ignorer l’existence des nombres ordinaux qui sont utilisés pour établir un ensemble bien ordonné, pour donner un ordre à une séquence spécifique. De cette façon, nous aurions: première, deuxième, deuxième, troisième, quatrième. Devant ces derniers sont connus comme des nombres cardinaux qui sont essentiellement utilisés pour compter. Parmi eux, 1,2,3,4. En plus de tous ces nombres, nous pouvons également parler des chiffres arabes, qui sont ceux qui appartiennent au système de numérotation arabe, ou des nombres fractionnaires qui sont ceux que nous identifions comme cassés. Un exemple de ce dernier cas serait 2/3.

À tout cela, il faut ajouter le fait qu’il y a une série de nombres qui sont considérés comme ayant des mystères enfermés ou qui sont liés à un élément très spécifique. Ainsi, par exemple, 666 est associé à Satan, comme en témoigne l’Apocalypse du Nouveau Testament. D’autre part, un numéro est connu sous le nom d’un certain nombre de personnes ou de choses (« Les spectateurs se sont approchés en grand nombre »); les éditions successives d’une publication périodique (« Le prochain numéro du magazine aura 150 pages »); et les parties ou actes d’un spectacle (« Le numéro de clown était le plus amusant »). Également connu sous le nom de numéro de loterie ou de billet de tombola: « Si mon numéro est tiré, j’achète une nouvelle voiture. Enfin, il convient de noter que Nombres est un livre de la Bible qui fait partie de l’Ancien Testament, entre Lévitique et Deutéronome. Appartenant au Pentateuque, les Nombres sont attribués à Moïse et sont censés avoir été écrits vers 1 300 av.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *