Mémorandum


Un mémorandum est un mot latin qui signifie « chose à retenir ». Le concept a plusieurs définitions et utilisations, comme le reconnaît l’académie de langues. Un mémorandum est, dans son acceptation de base, un rapport qui énonce quelque chose dont il faut tenir compte pour une question ou une mesure particulière.

Il peut aussi s’agir d’un carnet ou d’un carnet qui enregistre les choses dont une personne devrait se souvenir.

Dans le monde diplomatique, un mémorandum est une communication moins solennelle que la mémoire et la note, qui résume les faits et les raisons dont il faut tenir compte dans les questions les plus importantes. Les mémorandums diplomatiques ne sont généralement pas signés. Enfin, le RAS précise également qu’une note de service peut faire référence à une note envoyée en main propre à une personne de la même institution ou du même bureau, ou même à un reçu bancaire. Bien que le mot correct soit un mémorandum, il est aujourd’hui généralement changé en un mémorandum, une dérivation du pluriel du mot original (mémorandum). De plus, le terme « mémorandum » est souvent utilisé comme synonyme de « bureau ». Il s’agit d’un document ou d’une communication écrite de nature officielle ou formelle utilisée par les autorités. Sa fonction est de relier les plus hautes instances administratives. Un tel engin est utilisé pour communiquer des dispositions, des requêtes, des ordres et des rapports.

Il sert également d’invitation, de félicitation, de partenariat et de remerciement, entre autres. Le bureau comporte plusieurs parties stipulées, telles que le papier à en-tête, la numérotation, l’objet, la référence et le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *